Décidément, les petits garçons qui aiment My Little Pony dérangent. Il y a un mois, nous relations la tentative de suicide d’un garçon de 11 ans, Michael Morones, victime de harcèlement à l’école parce qu’il est un «brony», un garçon qui aime My Little Pony (lire Tentative de suicide d’un enfant de 11 ans, harcelé en raison de son amour pour «My Little Pony»). Au dernières nouvelles, Michael se remet peu à peu, il est en rééducation et pourrait rentrer chez lui le 25 mars.

Une autre histoire de brony défraie la chronique aux États-Unis. Grayson Bruce a 9 ans. Comme Michael, il vit en Caroline du Nord, dans le comté de Buncombe. Et comme Michael, Grayson est un brony. Il adore son sac à dos My Little Pony, ce que ses camarades de classe ne comprennent pas. Il est donc bousculé, taquiné, voire frappé par les autres enfants. Selon sa mère Noreen, plutôt que de gronder les enfants qui s’en prennent à lui, l’école a demandé à Grayson de changer de sac pour ne pas provoquer le harcèlement dont il est la cible.

«Dire qu’un sac déclenche le harcèlement, c’est comme de dire qu’une jupe courte déclenche le viol, s’indigne Noreen Bruce. C’est une logique défaillante, c’est absurde.»

«Les écoles du comté de Buncombe prennent la question du harcèlement très au sérieux et nous continuerons de prendre des mesures pour résoudre le problème», a répondu Jason Rhodes, porte-parole du comté, dans un communiqué, précisant qu’il ne s’agissait qu’en demandant à Grayson de ne pas apporter le sac en classe, le comté voulait répondre en urgence à la situation. Une page de soutien à Grayson a été créée sur Facebook mais elle semble avoir été supprimée.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪School Bully Concerns‬

Via WRIC.com.

Pour en savoir plus sur Mon Petit Poney/MY Little Pony:
Mon Petit Poney: Une Série Féministe? sur le blog Angry-Gaymer

T’as vu Mon Petit Poney, la comédie musicale? sur le blog Faut voir.

«Pêche, mon petit poney», documentaire de Thomas Riera