Le chanteur et parolier britannique Boy George s’est interrogé dans le magazine australien News.com.au sur le retentissement qu’aurait eue la chanson Same Love si les rappeurs Macklemore et Ryan Lewis n’avaient pas été hétéros.

Si le lecteur ne s’ouvre pas, cliquez sur Macklemore & Ryan Lewis  – Same Love feat. Mary Lambert

«Si Same Love avait été interprétée par un rappeur gay, elle n’aurait probablement pas eu le même impact, estime-t-il. C’est une chose étrange de notre culture. Je trouve que Same Love est un morceau génial, je me fiche de savoir si c’est un gay ou un hétéro qui l’interprète, pour moi, ça n’a pas d’importance. Ça ne devrait pas en avoir, mais malheureusement ça en a.»

Boy George a par ailleurs mis à mal quelques stéréotypes:

«Si vous êtes gay et que vous chantez cette chanson, les gens pensent que vous prêchez pour votre paroisse. Alors que non, c’est simplement ma vie. C’est la même chose qu’un type qui parlerait de sa copine. Pour je ne sais quelle raison, quand vous êtes gay, les gens pensent que vous ne parlez que de ça. Ce n’est pas mon cas. Ma sexualité représente trois heures dans le mois, grand maximum. Je suis sûr que c’est la même chose pour beaucoup d’hétéros. Si vous comptiez le temps que ces affaires-là représentent vraiment, ce n’est pas la priorité que les gens s’imaginent»

Boy George a également parlé de Lady Gaga: «Born this Way? Mais c’est une femme hétéro! Bref, peu importe. On ne peut que l’aimer pour l’amour qu’elle nous porte. Ça n’a rien de condamnable. Elle est pro-homo, elle aime ses frères gays et ses sœurs lesbiennes et je suis sûr qu’elle emploie aussi beaucoup de queens…» N’en déplaise à Boy George, la chanteuse se définit comme bisexuelle.