Le magazine Forbes a publié comme chaque année sa liste des milliardaires du monde entier. Le record de femmes présentes au classement est amélioré, avec 172 femmes parmi les 1645 personnalités les plus riches. Bill Gates détient toujours la première place. Le magazine annonce par ailleurs que sept personnes ouvertement LGBT font partie du classement.

Producteur de musique et de films d’animation chez Dreamworks, David Geffen (à gauche sur la photo) a fait son coming-out en 1992 lors d’un gala de charité contre le sida. Depuis il a notamment financé la mobilisation contre la Proposition 8 en Californie, qui visait à interdire les mariages de couples d’hommes ou de femmes. Il est considéré comme l’un des plus riches hommes d’affaires dans le secteur du divertissement.

Domenico Dolce et Stefano Gabbana, les deux fondateurs de la société de luxe qui porte leur nom, se sont séparés en 2005, après 19 ans de vie commune. Toujours associés, les deux stylistes italiens occupent aujourd’hui les 1078e et 1079e place du classement Forbes.

Michael Kors entre cette année au classement. Le créateur ouvertement gay a rejoint en 2010 le projet It Gets Better, qui cherche à sensibiliser contre le harcèlement. Dans sa vidéo, il racontait notamment qu’il avait subi des moqueries étant enfant: «On se sent différent. Vraiment différent. On ne trouve pas sa place. On est différent. Mais vous savez quoi? La différence s’avérera être quelque chose de formidable. Si j’avais été comme tout le monde, je ne pourrais pas faire ce que je fais. Je ne serais pas Michael Kors.» Il a épousé son compagnon Lance LePere quelques semaines après l’ouverture du mariage dans l’État de New York en 2011.

La seule et première femme trans’ du classement s’appelle Jennifer Pritzker (au centre). En août 2013, elle a annoncé qu’elle souhaitait entreprendre une démarche de changement d’état civil: «Ce changement reflétera sa véritable identité qu’elle a gardée privée et qu’elle partagera désormais publiquement. Elle s’identifie désormais en tant que femme pour tous ses projets professionnels et personnels», indiquait alors un communiqué. Ancienne colonelle à la retraite, elle est la fondatrice du Pritzker Military Library, musée et centre de recherches sur l’histoire de l’armée américaine. Sa famille détient la chaîne d’hôtels Hyatt.

Jon Stryker (à droite), particulièrement engagé dans la défense des droits humains, mais aussi dans la préservation de l’environnement et la protection des grands singes, est architecte. Dans une interview réalisée en 2008, il racontait d’où lui est venu son envie de s’investir plus particulièrement pour la communauté LGBT: «Au moment où je créais l’Arcus Foundation, en 2000, je faisais aussi mon coming-out. J’ai vite réalisé qu’il y avait très peu de financement pour les communautés LGBT, et que les droits des LGBT étaient une niche, qui n’était pas seulement importante à mes yeux, mais aussi un domaine où je pouvais avoir un fort impact en tant que donateur.»

Le co-fondateur de l’entreprise de paiement électronique Paypal, Peter Thiel, fait aussi partie des tout premiers investisseurs de Facebook en 2004. Proche du parti républicain, il finance le groupe GOProud, l’organisation des conservateurs/trices LGBT.

À lire sur Forbes.

Photos Capture (David Geffen) / Tawani Enterprises (Jennifer Pritzker) Capture (Jon Stryker)