Contrôler le VIH sans traitement, c’est l’objectif d’une grande partie de la recherche actuelle.  À la Croi 2014 qui se tient jusqu’à aujourd’hui à Boston et réunit des experts du VIH/sida du monde entier, une recherche a particulièrement attiré l’attention. Publiés dans le New England Journal of Medicine, les premiers résultats montrent qu’il est possible de bloquer l’infection des cellules par le VIH en modifiant un récepteur du VIH, la protéine CCR5. Pour Jean-Daniel Flaysakier, le Monsieur santé de France 2 qui décrypte sur son blog les informations de cette conférence, il s’agit d’un «travail très préliminaire» mais qui «ouvre néanmoins d’intéressantes perspectives».

Lire toutes les explications sur docteur jd.com

Illustration de la protéine CCR5 Wikipédia