À la demande du ministère de l’Intérieur, l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) mènera l’enquête sur les conditions de naturalisation d’Anna, une jeune Russe qui avait demandé à être naturalisée. Âgée de 19 ans, elle suit des cours en classe préparatoire après avoir fréquenté un lycée des Yvelines. On l’aurait questionnée sur ses pratiques religieuses et son intérêt pour la politique. La police lui aurait par ailleurs demandé de livrer les noms de participant.e.s à la «Manif pour tous» et de se rendre à un rassemblement des Veilleurs à Versailles. Le ministère de l’Intérieur a indiqué que les conclusions de l’enquête seraient rendues dans un délai maximal d’un mois. À lire sur le site du Figaro.