Nathalie Kosciuzko-Morizet n’aura décidément pas eu une campagne facile. A trois semaines du premier tour de l’élection municipale, la candidate UMP tente de se débarrasser d’Hélène Delsol, tête de liste dans le IIè arrondissement. Ce qu’elle reproche à cette dernière, choisie à l’origine pour ses accointances avec la manif pour tous? D’avoir déposé une liste où figure un dissident UDI, Aurélion Véron, alors que UMP et UDI ont passé un accord dans l’ensemble des arrondissements.

Là où cela devient intéressant, c’est que l’équipe de NKM accuserait au passage la candidate d’être homophobe, chez nos confrères du Lab, en particulier pour avoir demandé à ses équipes de ne pas parler à Catherine Michaud (UDI, présidente de Gaylib), en troisième position sur la liste, la qualifiant de « sale gouine » et l’autre candidat d’être trop à droite, constituant ainsi un attelage « manif pour tous + manif pour tous puissance 8000 ».  Les propos sur la « sale gouine » ont été démentis immédiatement par Hélène Delsol sur Twitter. Réalité ou manœuvre pour discréditer la responsable associative? Jointe par téléphone Catherine Michaud affirme ne jamais avoir entendu ces mots dans la bouche de Mme Delsol, mais précise-t-elle: « ce sont des propos qui m’ont été rapportés ». La présidente de Gaylib insiste de toute façon que le problème est avant tout que « l’accord politique [UMP-Modem-UDI] a été bafoué ».

La candidate doit être remplacée par celui qui a été évincé au profit du dissident UDI, Christophe Lekieffre. Catherine Michaud a demandé à ce que sa candidature soit retirée de la liste Delsol et figurera sur la nouvelle liste, à une place qui n’est pas encore complètement déterminée. Problème, la tête de liste du IIè a annoncé qu’elle se maintenait.

Marie-Laure Harel, tête de liste UMP dans le IIIè arrondissement a salué cette éviction:


En attendant la résolution de ce nouvel imbroglio, NKM accueille toujours sur ses listes dans anti-mariage pour tous très militants tels que François Lebel, Pierre Lellouche ou Claude Goasguen.

 Photo NKM: Arnaud Perrin