[mise à jour, 17h30] Précisions de Jean-Didier Berthault, directeur de campagne de Nathalie Kosicusko-Morizet

À l’occasion des municipales, l’Association des familles homoparentales (ADFH) a interrogé les candidat.e.s des 15 plus grandes villes françaises. L’organisation a dévoilé sur son site les réponses qui lui sont parvenues.  Si chacun.e des candidat.e.s adopte des positions conformes à celles de son parti, certaines des réponses données par Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) et Gérard Collomb (PS) ne manquent pas de susciter quelques interrogations.

Dans ses réponses, la candidate à la mairie de Paris a indiqué, comme Danielle Simonnet (Parti de gauche), Christophe Najdovski (EELV) et Anne Hidalgo (PS), que l’adoption d’enfants par des couples homosexuels est un «progrès social». En tant que députée de l’Essonne, elle s’était pourtant abstenue lors du vote du projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe. «Je suis cohérente, affirme-t-elle ce mois-ci dans Têtu, dans le cadre des derniers débats, j’ai continué à porter le projet d’union civile.» Ledit projet interdit l’adoption par des couples homosexuels. Contacté par Yagg, son directeur de campagne affirme «qu’il n’y a pas de revirement de la part de Nathalie Kosciusko-Morizet, qui a toujours été très claire: elle est favorable à l’adoption simple mais hostile à l’adoption plénière qui ouvre la voie à la PMA et à la GPA».

Les réponses de Gérard Collomb peuvent également surprendre. Son équipe de campagne précise qu’en plus de la loi sur l’ouverture du mariage, d’autres mesures doivent être prises pour parvenir à l’égalité complète, notamment «l’insémination artificielle pour les couples de femmes (autorisée en Belgique et en Espagne), la délégation de l’autorité parentale, la présomption de parentalité». Quelques mois plus tôt, le sénateur-maire de Lyon indiquait pourtant qu’il était réticent à l’ouverture de la PMA et plus largement à une reconnaissance de l’homoparentalité, qui amènerait selon lui «un risque de marchandisation des corps». Il avait également affirmé lors des débats sur le mariage qu’il ne marierait pas de couples homosexuels. Contactée, son équipe de campagne ne nous a pas répondu.

Photos Dailymotion (NKM), Dailymotion (Gérard Collomb)