Peut-être vous souvenez vous de Robina Asti, une femme trans’ âgée de 92 ans, vétérane de la Seconde Guerre mondiale comme pilote dans l’armée de l’air ? Elle bataillait notamment pour faire reconnaître son statut de veuve depuis la mort de son compagnon Norwood Samuel Patton en juin 2012, et pouvoir ainsi toucher une pension de réversion.

C’est en partie gagné, comme l’annonce dans un communiqué du 24 février l’association Lambda Legal qui œuvre pour sa cause depuis juin 2013.« Aujourd’hui, après des mois de plaidoyer, Lambda Legal annonce que la sécurité sociale (SSA) a payé à Robina Asti, une femme trans de 92 ans les avantages qui lui avaient été refusés à la mort de son mari, expliquent-ils. Par erreur, l’agence avait refusé ses avantages après avoir déterminé qu’elle était « légalement un homme » au moment de son mariage et malgré tous les documents qui prouvent le contraire. »

Vendredi 14 février, jour de Saint Valentin, alors qu’elle regardait son compte en banque, la dame âgée s’est rendue compte que la sécurité sociale américaine avait déposé de l’argent. « Quand j’ai vu que l’argent était sur mon compte, j’étais si heureuse. C’était comme si mon mari Norwoord m’avait fait un cadeau de Saint Valentin » confie-t-elle.

« Je suis ravie que la sécurité sociale ait retrouvé la raison. J’espère que cela signifie que d’autres personnes n’auront pas à en faire l’expérience. »

Elle avait entamé des démarches en juillet 2012 à la mort de son mari, pour toucher une pension de l’ordre de 600$, mais en avril 2013, la sécurité sociale américaine lui avait refusé au motif qu’elle n’était pas « légalement » une femme au moment de son mariage en 2004 et alors qu’elle avait des documents comme son permis de conduire ou son passeport qui prouvait le contraire. « La sécurité sociale a agit de façon mystérieuse et n’a pas émis de décision écrite dans son cas, mais nous sommes contents que Robina ait finalement pu recevoir les aides qui lui étaient dues » commente Dru Levasseur, directeur du projet pour les droits des trans à Lambda Legal.

La vidéo de soutien à Robina a réuni plus de 180 000 vues sur youtube, mais le problème pour les époux trans n’est toujours pas réglé. « Lambda Legal a reçu de nombreux appels d’époux transgenres piégées dans les limbes de la SSA », poursuit Dru Levasseur.

« Nous attendons un changement de politique de la SSA qui clarifierait sa position sur les époux trans pour s’assurer que cela ne se reproduise pas pour les autres, ce qui, nous avons de l’espoir, sera bientôt communiqué. »

Photo Capture