Avec 1,25 million de personnes devant Tomboy hier soir, mercredi 19 février, Arte a connu sa meilleure audience depuis la rentrée 2013, s’est réjoui le directeur général adjoint d’Arte France Cinéma Rémi Burah.

Ce succès est la meilleure des réponses à l’organisation Civitas qui protestait contre la diffusion du film de Céline Sciamma. Certain.e.s responsables politiques ont eu l’occasion de voir ou de revoir le film controversé et l’ont fait savoir.

Dans une interview accordée à Arte, la réalisatrice Céline Sciamma s’explique aussi sur l’absence des adultes, que certain.e.s ont souligné. «Les parents sont des figures du récit mais ce n’est pas à eux que le spectateur va s’identifier, considère-t-elle. On est avec cette enfant tout le temps. La mise en scène aussi est à hauteur d’enfant, c’est une expérience sensible et physique.» Elle en a également profité pour répondre à celles et ceux qui voient dans son film un instrument au service de la pseudo «théorie du genre»: «L’air du temps voudrait nous faire croire qu’on pourrait appliquer une théorie au monde, avec des slogans du style « ne touchez pas à nos stéréotypes de genres ». C’est l’inverse. Tomboy montre la variété, et l’unicité de chaque enfant.»

Si vous avez raté la diffusion du film, Arte vous fait une fleur:

Photo Arte