Vladimir Luxuria, militante trans’ italienne, anciennement députée et actrice, a été arrêtée dimanche dans le village olympique des Jeux de Sotchi pour avoir montré une pancarte où figurait le slogan «Gay is ok» en russe. Les policiers l’ont placée en garde à vue avant d’être libérée.

Elle s’est de nouveau présentée aux abords du stade de hockey hier après-midi vêtue d’une robe aux couleurs de l’arc-en-ciel. Elle s’est alors promenée deux heures en scandant en anglais et en russe «Gay is ok» et «It’s ok to be gay». Vladimir Luxuria a raconté avoir été emmenée hors du village olympique par quatre hommes qui n’étaient pas identifiés comme faisant partie du service de sécurité. «J’ai eu très très peur cette fois car ils avaient dit la première fois « ça ira pour cette fois, ne recommence pas ». Alors j’avais peur. Mais ils m’ont juste laissée en pleine campagne et c’est tout.» La militante devait être escortée ce matin à l’aéroport pour quitter le territoire russe. Le Comité international olympique a par ailleurs réagi sur cette affaire: «Ce qui s’est passé hier n’est pas très clair, a déclaré le porte-parole Mark Adams. Je sais qu’elle voulait manifester en ce lieu et je crois qu’après quelques heures quand elle est finalement arrivée, elle a été escortée calmement, et pas détenue.»

PLUSIEURS MEMBRES DU GROUPE PUSSY RIOT DANS LE VISEUR DES AUTORITÉS
Trois membres du groupe Pussy Riot, dont Nadezhda Tolokonnikova et Maria Alekhina (photo ci-dessous), amnistiées et relâchées en décembre dernier, affirment avoir été arrêtées par les forces de l’ordre ce matin alors qu’elles se trouvaient à une trentaine de kilomètres du site olympique, et emmenées dans un fourgon jusqu’au district d’Adler. Elles seraient suspectées de vol avec effraction dans leur hôtel. Depuis leur arrivée à Sotchi dimanche, elles ont été arrêtées trois fois par la police.

LA JOURNALISTE CLARE BALDING SE LÂCHE
Juste avant la Saint-Valentin, la journaliste de sport britannique Clare Balding n’a pas résisté à l’envie de faire une petite blague plutôt culottée en présentant la discipline de la luge en double. Un trait d’esprit qui n’est pas sans rappeler une certaine vidéo canadienne

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Clare Balding’s gay dig at Putin. Sochi 2014

«Comme la Saint-Valentin approche, nous allons nous rapprocher et nous mettre à l’aise avec la luge double. Alors techniquement, ça pourrait être une paire mixte. Ça pourrait être deux femmes. Mais historiquement, ça a toujours été deux hommes parce que c’est la façon la plus rapide de descendre la piste. J’espère vraiment que le président Poutine va monter au centre de sports de glisse pour voir cela en personne.»

Ouvertement lesbienne, Clare Balding avait subi des critiques en raison de son refus de boycotter les Jeux de Sotchi. «Je suis là pour faire mon travail. La visibilité plutôt que la fuite», avait-elle répondu à un de ses détracteurs sur Twitter.

BELLE BROCKHOFF TROUVE ÇA MARRANT
La jeune snowboardeuse australienne Belle Brockhoff, qui a terminé huitième de la compétition de snowboard cross, a réagi aux réactions parfois très violentes qu’elle a pu lire sur Twitter à son encontre avec calme et sans les prendre trop au sérieux: «J’ai reçu des tweets haineux. Mais c’est bien d’avoir les deux côtés de l’histoire, et d’essayer d’ouvrir un peu plus les yeux avant de parler. J’ai été traitée de « lesbienne quelque chose », mais j’ai trouvé ça plutôt drôle. Il y a un type qui disait « Je suis juste derrière Poutine, tu devrais te casser une jambe et être jetée en taule… » La haine, c’est marrant.»

BILLIE JEAN KING POUR CLORE LES JO?
Séance de rattrapage pour Billie Jean King qui pourrait être présente à Sotchi lors de la cérémonie de clôture le 23 février. La championne de tennis avait dû faire faux bond à la délégation américaine pour des raisons familiales le 7 février. Elle a été annoncée ce week-end comme faisant partie des invité.e.s aux côtés des patineurs/euses de vitesse médaillé.e.s olympiques Bonnie Blair et Eric Heiden.

ENCORE UNE MÉDAILLE POUR IREEN WÜST
L’inarrêtable patineuse de vitesse Ireen Wüst a raflé dimanche sa deuxième médaille d’argent lors de l’épreuve sur 1500 mètres, sa troisième au total. Elle est encore attendue demain pour l’épreuve du 5000 mètres et disputera les quarts de finale de la poursuite par équipe le 21 février.

Photos Capture (Vladimir Luxuria)