Evgeni Plushenko, star du patinage russe, dont le forfait il y a quelques jours à Sotchi a pris des allures de drame national, a répondu aux questions d’Amanda Davies, sur CNN. Lorsqu’elle lui demande s’il ne devrait pas employer sa notoriété à éduquer les Russes, notamment sur l’homosexualité, le patineur répond: «Ce n’est pas mon rôle, je ne veux pas parler de ça. Il y a n gouvernement, des gens, dont c’est le travail.»

La journaliste insiste: «Dans votre position, vous pourriez faire changer les mentalités». L’athlète soupire, réfléchit, hésite. «Peut-être que je peux changer des choses, si je peux, bien sûr… Si je peux faire quelque chose, je suis ouvert. Je pense que c’es ok, dans nos vies, les homosexuels… Je connais beaucoup de gens qui ne sont pas d’une orientation traditionnelle. Je peux peut-être aider, peut-être pas. Nous verrons.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Plushenko: If I can help people, I will