Souriant et enjoué, Mika est une pile électrique que personne ne parvient à épuiser lorsqu’il est juré sur le plateau de The Voice. Et vu les audiences de l’émission, ses pitreries amusent la galerie. Mais dans un entretien accordé à Paris Match, le chanteur a dévoilé une facette méconnue de lui-même en évoquant les difficultés rencontrées dans son enfance en raison de son homosexualité.

«J’étais un enfant plutôt socialement isolé, raconte-t-il. J’étais persécuté par les autres garçons concernant ma sexualité. À 8 ans, je ne savais rien sur ce sujet, cela ne faisait pas partie de mon identité. Les enfants sont redoutables, ils repèrent des proies et j’étais dans leur ligne de mire.» Il s’est tourné vers la musique pour se construire un univers où il pouvait se sentir en sécurité, même s’il reconnaît qu’aujourd’hui encore, le fait qu’il soit gay «n’est pas un sujet facile à aborder» dans ses compositions.

Très entouré par sa famille d’origine libanaise, il a surpris sa sœur Yasmine lorsqu’il a fait son coming-out. «Ma mère avait compris depuis longtemps…», confie-t-il. Avec Origin of Love, sortie en 2012, il a fait son coming-out d’homme amoureux puisqu’il a dédié cette chanson à l’homme qui partage sa vie.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur MIKA – The Origin of Love

«J’espère avoir trouvé l’amour de ma vie. Est-ce le bon? Je questionne l’existence. Mais elle reste muette.» Même sans réponse claire de l’univers, Mika va de l’avant car il veut «vivre sa propre vie, sans demander la permission, sans s’excuser».

Photo YouTube