«Les discours de haine se sont transformés en actions de haine et ce n’est pas bénin, plutôt comme un cancer qui croit s’il n’est pas dépisté. Cela affecte le mouvement olympique.» C’est l’analyse que fait Greg Louganis, ancien champion olympique américain de plongeon dans une tribune publiée jeudi 13 février sur un blog du Huffington Post États-Unis au sujet des discriminations et violences que subissent les personnes LGBT en Russie.

Le quintuple médaillé olympique y rappelle ainsi son engagement auprès de Athlete Ally et de All out sports et félicite Bracak Obama d’avoir envoyé des athlètes ouvertement gays ou lesbiennes à Sotchi, même s’il aurait aimé faire partie de la délégation comme Billie Jean King (qui a finalement dû renoncer), Caitlin Cahow ou Brian Boitano.

«C’est vraiment bien qu’Obama ait choisi trois athlètes out et ouvertement LGBT pour la délégation américaine. Cela démontre son soutien aux sportifs et sportives LGBT. J’ai été un peu déçu de ne pas avoir été nommé dans le groupe, mais j’ai entendu que je faisais partie de la liste des considérés, ce qui est un honneur pour moi.»

Greg Louganis s’est également dit préoccupé par ce qui pouvait se passer après la fin des Jeux d’hiver, notamment pour les jeunes russes qui découvriront leur homosexualité.« Tous les jours, il y a des enfants lesbiennes, gays, bi.e.s ou trans’ qui naissent en Russie, qui sera là pour les protéger? Allez savoir, qui sera le prochain Tchaïkovsky, Nureyev, ou Martina Navratilova ou zut!, Greg Louganis?» a-t-il souligné.

«TOUS les enfants devraient être protégés, et quand je dis protégés, je dis aussi éduqués, à savoir qu’être une personne LGBT n’est pas un crime et que ça n’a rien à voir avec la pédophilie. TOUS les enfants du monde devraient avoir le droit de se sentir en sécurité, d’être juste qui ils sont nés, avec de l’amour et du soutien.»

Pour rappel, Greg Louganis s’est marié avec son compagnon Johnny Chaillot à Malibu en Californie en octobre 2013. En janvier, il avait déjà fait part de ses regrets au Huffington Post live concernant l’attribution des Jeux olympique à la Russie en raison des lois anti-«propagande homosexuelle».

Une contribution à lire sur le Huffington Post.