La campagne pour les municipales se fait aussi sur Twitter, et pas toujours très proprement. Le «M. Web» de Jean-Claude Gaudin, Alix Normandin, tweete avec le compte lepsmatue. On parle beaucoup d’un tweet, retiré depuis, dans lequel il indiquait que «le stress c’est pas bon pour le cancer», allusion à l’état de santé de Maud de Bouteiller, la compagne du candidat socialiste Patrick Mennucci.

Le tweet est supprimé, Alix Normandin présente des excuses dans un communiqué au Lab d’Europe 1.

«L’équipe de communication de Jean-Claude Gaudin a dépassé les limites de l’indécence et de la méchanceté gratuite», dénonce Patrick Mennucci dans un communiqué, qui souligne que l’auteur du tweet n’en «est pas à son coup d’essai».

La veille, lundi 10 février, un autre tweet, également attribué à Alix Normandin, avait semé le trouble. «Un membre du cabinet de Jean-Claude Gaudin a gravement dérapé car il a mis en cause l’orientation sexuelle de mon ex-épouse, ce qui n’est pas vrai par ailleurs», a commenté Patrick Mennucci, cité par metronews.

«Réaction immédiate, toujours sur Twitter, des collaborateurs du candidat socialiste, qui non seulement démentent les affirmations salaces d’Alix Normandin, mais invitent également les collaborateurs politiques de Jean-Claude Gaudin à un peu plus de retenue», rapporte La Provence.

La «dégradation du climat de campagne» ne dérange pas juste les proches du candidat socialiste. Yves Moraine, porte-parole de Jean-Claude Gaudin, a ainsi décidé de clore son compte Twitter. «J’appelle chacun au respect des personnes afin de permettre au débat démocratique de garder la dignité que Marseille mérite, indique-t-il dans un communiqué. Pour ce qui me concerne, et afin de ne participer en aucun cas de cet abaissement de la vie politique, je ferme immédiatement mon compte Twitter.»

Photo Antoniah