Vendredi 7 février, jour de cérémonie d’ouverture des très controversés Jeux olympiques d’hiver de Sotchi, l’équipe britannique de Formule 1 Lotus F1 Team a surpris en publiant un tweet qui souhaitait à tous les athlètes des Jeux pleins de réussite montrant deux hommes s’embrasser. Pourtant, peu de temps après, dans un second tweet, l’équipe s’est repentie de son geste pro-LGBT en supprimant sa publication, puis en présentant des excuses.

Lotus F1 Team

«Nous vous prions sincèrement de nous excuser pour un message non autorisé publié sur notre compte Twitter ce matin. Nous ferons en sorte que cela ne se puisse plus se produire.»

Ce n’est pas la première fois que le community manager de l’équipe de F1 se fait remarquer pour ses tweets. Des internautes ont alors réagi sur Twitter pour exprimer leur incompréhension:

«Vous ne devriez pas vous excuser pour quelque chose de bien. C’était courageux, et désormais, c’est insultant. Honte à vous, crétins.»

«C’est tellement triste que vous vous excusiez pour quelque chose de juste. Honteux et triste. Je suppose que les bigots au pouvoir n’étaient pas très contents.»

Pour Andrew Benson, journaliste F1 de la BBC, le tweet aurait gêné la direction managériale et les actionnaires de l’équipe dont le capital est détenu à plus de 50% par le groupe d’investissement luxembourgeois Genii Capital qui a des investissements et des intérêts en Russie. Fin janvier, le groupe aurait vendu 10% de ses parts à un nouveau partenaire russe, la compagnie de téléphonie mobile Yotaphone selon Autosport. À partir de 2014, Sotchi accueillera également le premier grand prix de Russie. Coïncidences?

Via Towleroad.