L’an dernier, la marque de vodka Stolichnaya avait été la cible des défenseurs/euses des droits des LGBT en Russie. En cause, un prétendu soutien de l’entreprise au gouvernement russe et à sa loi homophobe. Un boycott avait été alors lancé par des militant.e.s américain.e.s dont Dan Savage, qui semblaient ignorer que la marque, fabriquée dans les pays baltes et en Pologne, n’avait jamais soutenu les atteintes aux droits humains perpétrées en Russie (toute l’histoire avait été très bien résumée ici). Hier, Stolichnaya a réaffirmé ne pas soutenir la politique homophobe de la Russie, mais au contraire apporte désormais une aide financière à la défense des droits humains, notamment en Russie.

«Pendant plusieurs mois, nous avons travaillé étroitement avec nos amis de la communauté LGBT pour identifier des moyens de placer des ressources où nous pouvons aider à changer la vie des gens, a expliqué John Esposito, président du groupe SPI aux États-Unis, qui détient Stolichnaya. À travers notre réseau, nous avons eu la chance de rencontrer le Russia Freedom Fund qui aidera directement les militant.e.s LGBT sur le terrain en Russie. Pendant les deux prochaines années, nous espérons que notre don de 150000 dollars [soit 110000 euros, ndlr] pourra aider à stimuler un changement positif et durable pour les personnes LGBT vivant en Russie. Nous continuerons à soutenir la communauté LGBT du monde entier contre les discriminations, et leur quête de justice et d’égalité.»

Fin janvier, Stolichnaya a déjà fait part de sa volonté de s’investir aux côtés des LGBT, d’où son don de 300000 dollars au L.A. Gay and Lesbian Center. À cette occasion, John Esposito avait de nouveau levé tout malentendu autour de la marque et de ses liens supposés avec l’administration de Vladimir Poutine: «Les réponses aux attaques contre les droits des LGBT en Russie montrent que nos vies sont aussi affectées et interconnectées. Certain.e.s ont répondu à ces attaques en boycottant Stoli. Cela vaut la peine de clarifier que le groupe SPI, qui n’est d’aucune manière affilié au gouvernement russe, est propriétaire de la marque Stolichnaya en dehors de la Russie depuis 1997. La Stolichnaya faite en Russie pour le marché local est détenue par une entité contrôlée par l’État. Nous estimons qu’il est important d’élever la voix de nouveau et de faire savoir à la communauté LGBT que nous partageons son désir de justice et d’égalité. Et que nous sommes investis pour parvenir à un avenir meilleur pour tou.t.e.s.»