Après le Pays de Galles et l’Angleterre en juillet 2013, l’Écosse est devenu mardi 4 février le 17e pays accordant le mariage aux couples de même sexe avec une majorité écrasante en faveur du texte (105 voix pour et 18 contre). Et ce malgré, l’opposition de l’Eglise catholique écossaise et de l’Eglise presbytérienne d’Écosse. Lundi une pétition portée par une «coalition multi-confessionnelle pour le mariage» avait rassemblé 54.000 signatures contre la loi rapporte The Guardian. Alex Neil, le ministre de la Santé écossais a ainsi déclaré :

« Nous avons toujours maintenu, au cœur de cette réforme, cette simple idée qu’un mariage, c’est de l’amour. Tous les couples d’Écosse doivent maintenant savoir qu’ils ont les mêmes droits et les mêmes responsabilités, et au regard de leur sexe, les mêmes chances de pouvoir se marier. »

La loi permet également aux institutions religieuses d’organiser les cérémonies si elles le souhaitent, mais elles n’y sont pas contraintes. Les premiers mariages de couples lesbiens et gays écossais sont annoncés pour l’automne. Alors qu’en Angleterre et au Pays de Galles, le premier mariage devrait se tenir le 29 mars 2014, l’Irlande du Nord reste la seule nation constitutive du Royaume-Uni à avoir refusé l’extension du mariage en avril 2013.

Photo Capture