Mathieu Nocent, qui fut porte-parole de l’APGL puis de l’Inter-LGBT, a ouvert récemment un blog à quatre mains avec la journaliste Taina Tervonen (Fils de…, Alberomio, mon arbre). Dans un billet publié ce 4 février, il raconte, «de l’intérieur», le parcours de la loi ouvrant le mariage et l’adoption à tous les couples, l’abandon annoncé de la PMA, la stratégie du pouvoir qui ne s’intéresse au «terrain sociétal que s’il [lui] permet de cliver».

«La loi est votée le 23 avril, jugée conforme à la constitution le 17 mai, promulguée le 18 mai. Difficile pourtant de se réjouir. La stratégie politique du gouvernement a mis à bas des années d’effort des associations pour lutter contre la parole et les actes homophobes.

«(…) nous avons l’impression tenace que le gouvernement et le parti socialiste se sont enfin débarrassés d’un vieux chewing-gum sale consciencieusement collé sous leurs chaussures. Nous sommes pressés de nous réjouir, enjoins à exulter. La gauche a fait avancer les droits humains. J’entends en substance: « On a fait le job, on a suffisamment morflé pour vous, nous sommes quittes: n’allez pas nous demander autre chose. »»

À lire sur Sautez dans les flaques et Le Huffington Post.