Une petite vidéo en guise d’hommage à Dmitry Isakov, un militant russe gay condamné en vertu de la loi sur la «propagande homosexuelle».

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur The Fugitives – New Year’s In Sochi

Dmitry Isakov est l’un des premiers citoyens mis en examen en vertu des nouvelles lois homophobes en Russie. Le lendemain de l’entrée en vigueur de la loi, il est allé sur une place et a brandi cette pancarte: «Être homo et aimer des homos est normal. Battre des homos et tuer des homos est criminel.»

Il a été arrêté et battu par les autorités. Le lendemain, il est retourné protester.

Le loi anti propagande homo est entrée en vigueur en Russie en juin. Cette loi empêche les LGBT de s’affirmer de façon positive. Cela a entraîné l’interdiction des gay prides, des amendes pour les groupes pro-LGBT, et une augmentation des violences contre les personnes LGBT.

Les citoyen.ne.s russes et les personnes qui visitent le pays ont été privé.e.s de leur droit fondamentaux à ne pas encourir de violence, de discrimination ou de harcèlement en raison de leur orientation sexuelle.

Au Nouvel an, les Russes ont pour tradition d’écrire une résolution sur un bout de papier, de le brûler et de le mettre dans un verre de champagne avant de boire celui-ci.

Tandis que les Jeux olympiques arrivent à Sotchi, prenons tous pour résolutions de nous battre pour les gens comme Dmitry Isakov et toutes les personnes en Russie et autour du monde qui sont victimes d’oppression avec dignité et courage.

L’amour se prosterne, non pas pour supplier, ni pour obéir, mais pour s’élever.

Nous irons tou.te.s au paradis.