Des 35 albums de la sélection officielle, Mauvais Genre de Chloé Cruchaudet est celui qui a recueilli le plus de suffrages des internautes invité.e.s à voter en ligne en amont et pendant le Festival d’Angoulême qui s’est tenu ce week-end. Il a ainsi reçu le prix du public Cultura.

Cette bande dessinée figurait dans la sélection de Noël de Yagg qui l’avait présentée en ces termes:

Pour échapper à l’horreur des tranchées, Paul devient déserteur. Louise, son épouse, l’aide à se cacher, mais rapidement Paul ne supporte plus d’être enfermé entre quatre murs. Il découvre alors que déguisé en femme, il peut passer incognito et reprendre une place dans le monde. Paul commence à se travestir et petit à petit s’adapte à sa nouvelle identité sous le nom de Suzanne, un jeu risqué qui va mettre en péril sa relation avec Louise… Une histoire sombre où se nouent des liens troublants entre Louise et Paul, puis Suzanne, où se mêlent l’envie, la complicité, puis la jalousie et enfin la haine et la folie.

Chloé Cruchaudet nous plonge tour à tour dans ces tableaux parfois cauchemardesques (les scènes dans les tranchées) mais aussi érotiques (les virées de Suzanne au bois de Boulogne où elle devient une figure incontournable et convoitée). L’auteure de Mauvais Genre saisit avec nuance et subtilité comment la guerre a traumatisé et détruit une génération d’hommes, comment progressivement un glissement s’opère dans le comportement de Paul. Comment Suzanne prend de plus en plus de place dans sa relation avec Louise et comment s’instaure alors un ménage à trois dangereux… jusqu’à une fin forcément brutale, forcément tragique. Adaptée de l’essai La Garçonne et l’Assassin de Fabrice Virgili et Danièle Voldman (réédité chez Payot en mai 2013), Mauvais Genre est une réussite.