Grâce aux contributions d’internautes sur la plateforme Kickstarter, les membres du groupe Great Caesar sont parvenus à financer le clip de leurs rêves pour la chanson Don’t Ask Me Why, réalisée par Alex K. Colby. Dans la vidéo, leur objectif était avant tout de faire passer un message d’égalité, quelles que soient les discriminations. C’est ainsi qu’ils en sont venus à mettre en scène un couple mixte en proie à des violences racistes, puis à se pencher sur le cas de couples homos, victimes d’homophobie.

«Nous croyons que tout le monde a le droit d’être heureux, en bonne santé, libre de s’exprimer, que les gens devraient pouvoir aimer qui ils veulent, quelles que soient les étiquettes que la société met sur cet amour, mais nous ne vivons pas encore dans un tel monde», a confié à The Advocate le meneur du groupe, John-Michael Parker. Pour lui qui se définit comme «non-hétéro» – il refuse de se définir de façon plus précise – les discriminations à l’encontre des LGBT sont parmi les plus visibles et les plus évidentes de notre époque. Comparer cela à la ségrégation en vigueur aux États-Unis il y a 50 ans est pour son groupe un moyen de parler à chacun.e en fonction de son histoire personnelle, pour démontrer que toutes ces discriminations obéissent à une même logique d’oppression.

Le clip est sorti quelques jours avant la journée nationale dédiée à Martin Luther King et fêtée chaque année le troisième lundi du mois de janvier aux États-Unis.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Great Caesar – Don’t Ask Me Why (Official Video)