Si 2013 a été marqué par l’adoption de la loi sur le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels, mais on est encore bien loin de l’égalité sur laquelle s’était engagée le Président de la République et son gouvernement. Il en va ainsi de la PMA et des droits des trans.

Une pétition  vient d’être lancée, elle s’adresse à François Hollande et à son gouvernement et réclame « le dépôt et le vote d’une loi d’identité de genre pour les trans’. Dans l’argumentaire, Hélène Hazera, qui en est l’initiatrice, explique que dès 2006, après une occupation du Parti socialiste par des membres d’Act Up-Paris et du Groupe d’Action Trans, « François Hollande s’était engagé, si le PS arrivait au pouvoir, de faire voter une loi permettant aux personnes trans de bénéficier d’une identité légale en accord avec leur nouvelle vie sociale, opération ou non, ainsi qu’un accès aux traitements et opérations à la demande. »

Aujourd’hui, le projet est oublié. « Ce sont près de 50.000 personnes particulièrement marginalisées en France qu’on ignore, en feignant d’oublier qu’à côté de quelques réussites indéniables, ont trouve dans cette communauté le plus haut taux de chômage, de séroprevalence au sida, de prostitution, de violence. Faudra-t-il attendre les prochaines élection pour que vous nous fassiez de nouvelles promesses? »

Pour lire la pétition, cliquez ici.

 

Photo Existrans 2013 (Yagg)