À l’approche des rassemblements qu’il organise les 26 janvier et 2 février, le mouvement s’est fendu de nouveaux visuels en rose et bleu, qui tentent toujours de jouer l’humour et la provocation, parfois de façon un peu sibylline:

On appréciera particulièrement l’escargot géant, qui permet d’associer hermaphrodisme et «théorie du genre» (on n’a en revanche toujours pas bien compris ce qui faisait tant peur à la «Manif pour tous» dans le fait de combattre le sexisme et de promouvoir l’égalité des sexes). Et qui a fait réagir Nicolas Gougain, ex-porte-parole de l’Inter-LGBT:

Notons également que l’enfant déguisé en fée est étrangement dessiné… en bleu. Serait-ce un garçon?

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que des dessinateurs proposent des parodies, comme Allan Barte:

Ou Jérômeuh:

Ou encore:

Ailleurs sur la toile:
Les opposants aux études de genre, de plus en plus idiots [Rue89]

Un papa et une maman contre le grand méchant genre [next]

La Manif pour tous entre en lutte contre… les escargots, symboles de la théorie du genre [Le Huffington Post]