LE DOCUMENTAIRE DE LA SEMAINE
Ils s’appellent Brittney Griner, Blake Skjellerup et Robbie Rogers, vous les retrouvez souvent dans cette chroniques. La basketteuse américaine, le short-trackeur néo-zélandais et le footballeur américain se racontent dans un documentaire diffusé dans l’émission World Sport Presents sur CNN International samedi 11 janvier. Dans Journey Of The Gay Athlete, ils et elle parlent de leur coming-out, de ce que cela a changé dans leur vie, de leurs peurs, de leur soulagement ou aussi de leur fierté, par exemple, d’être des role models, de la perception de l’homosexualité dans le sport, de leur existence tout simplement.
Les extraits, ici, sont émouvants de simplicité. Témoignages précieux d’athlètes qui ont franchi le pas.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪CNN International « Journey Of The Gay Athlete » promo‬

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Robbie Rogers: Gay slurs ‘scarred me’

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Gays think Olympics almost impossible

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Brittney Griner: ‘Sports was my escape’

Diffusions: samedi 11 janvier à 10 heures et 21 heures; dimanche 12 janvier à 4 heures et 12 heures.

LE BÉMOL DE LA SEMAINE
Elle avait évoqué la possibilité d’agiter des rainbow flags ou d’imaginer un geste à l’instar des poings levés de Tommie Smith et John Carlos en 1968 à Mexico contre les discriminations raciales aux États-Unis, Billie Jean King a un peu changé d’avis. La championne de tennis américaine, qui sera de la délégation aux Jeux olympiques, a expliqué qu’elle estimait prudent de réfléchir à deux fois avant de protester contre les lois homophobes. La règle 50? Outre des restrictions d’ordre publicitaire, elle dispose qu’ «aucune sorte de démonstration ou de propagande politique, religieuse ou raciale n’est autorisée dans un lieu, site ou autre emplacement olympique».

La sanction? «Toute violation des dispositions de cette clause peut entraîner la disqualification ou le retrait de l’accréditation de la personne concernée. Les décisions de la commission exécutive du CIO à ce sujet seront sans appel».

Dans un entretien à l’agence américaine Associated Press, la championne souligne qu’elle ne veut pas pas exposer les athlètes à des risques de disqualification. Mais elle reste sur ses positions. Elle espère pouvoir discuter de la question pendant son séjour de trois jours en Russie et que sa venue avec Caitlin Cahow et Brian Boitano permettra de montrer à la communauté LGBT russe qu’elle n’est pas seule».

LE COMING-OUT DE LA SEMAINE
La Fédération international de football (FIFA) a félicité Thomas Hitzlsperger de son coming-out. La Fifa et son président Sepp Blatter «soutiennent la décision de Thomas Hitzlsperger d’annoncer publiquement son orientation sexuelle», écrit la fédération dans un communiqué. «Malheureusement, les préjugés demeurent au sein du football. La Fifa s’efforce de s’attaquer à ce problème et espère que les déclarations de Thomas contribueront à plus de respect et de compréhension dans le football et au-delà. Depuis de nombreuses années, la Fifa a pris une position ferme contre toutes formes de discriminations y compris l’orientation sexuelle comme il est écrit dans ses statuts récemment renforcés par la résolution du congrès de la Fifa dans la lutte contre le racisme et la discrimination».

Loin des positions timides sur l’homophobie, la Fifa avance clairement sur le sujet. En août 2013, elle avait demandé des explications au directeur général du comité organisateur de la Coupe du monde de football 2018 après des propos sur les homos.

LE PLONGEON DE LA SEMAINE
Ian Matos, plongeur brésilien, fait également son coming-out dans un entretien au journal Correio. À 24 ans, il raconte qu’un ami lui a conseillé de rester dans le placard jusqu’aux Jeux olympiques d’été de Rio en 2016, mais explique qu’il ne veut pas avoir à subir la pression que dissimuler ses relations ou aller en cachette à des fêtes gays impliquerait.

LES ATHLÈTES DE LA SEMAINE
De l’équipe australienne de bobsleigh qui arbore le logo Principle 6 sur son bolide au skieur allemand Felix Neureuther ou aux snowboardeuses Stine Brun Kjeldaas et sa femme Sheryl Maas, ils et elles ont été nombreux en ce début d’année à s’élever contre les lois homophobes en Russie.

LA PHOTO DE LA SEMAINE
Un peu de chaleur en ce mois de janvier. Robbie Rogers a pris quelques vacances et a posté ce cliché sur Facebook.

Happy New Years!

Publié par robbie rogers sur lundi 6 janvier 2014

L’ÉQUIPE DE LA SEMAINE
Avec l’adhésion de Gabriel Landskog, des Colorado Avalanche, au projet You CanPlay, la National Hockey League (NHL) est devenue la toute première ligue professionnelle aux États-Unis dont au moins un membre de chaque équipe s’est exprimé en soutien aux athlètes et fans LGBT.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪You Can Play – Gabriel Landeskog, Mountain Vista, Regis Jesuit‬

LE SOLEIL DE LA SEMAINE
Tout à l’air effectivement prêt pour accueillir l’Australian Open de tennis à Melbourne (13-26 janvier):

Victoria Azarenka et Novak Djokovic sont respectivement double et triple tenant.e.s mais l’attention devrait aussi se porter sur Serena Williams. La première joueuse mondiale a commencé l’année comme elle avait terminé la précédente, par une victoire, à Brisbane. L’Américaine l’a emporté sur Azarenka en finale après avoir éliminé Maria Sharapova en demi-finale.

LA BATTE DE LA SEMAINE
En attendant le début de l’Australian Open, Serena s’est essayée, avec sa sœur Venus, au cricket, l’un des sports nationaux down under.

LE COUP DE LA SEMAINE
Associé en double au tournoi de Brisbane à Nicolas Mahut, Roger Federer a réalisé un smash qui s’est terminé en coup rétro. Qu’est-ce-qu’un coup rétro? Une image vaut 10000 mots.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Roger Federer Freak Smash – Brisbane International 2014‬

L’APPEL DE LA SEMAINE
Tony Parker, Florent Manaudou, Camille Lacourt, Amélie Mauresmo, Laura Flessel, Hélène Darroze ou encore Philippe Starck sont parmi les signataires de l’appel à une candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024 publiée dans le magazine du Parisien. Un sondage BVA réalisé pour l’occasion indique que 56% des personnes interrogées souhaitent qu’une telle éventualité se profile.

LA PUBLICITÉ DE LA SEMAINE
Retweetée par Gareth Thomas tout en tatouages et muscles dans cette annonce pour un complément alimentaire.

LE SELFIE DE LA SEMAINE
Twitté par BBC Sport, il claque ce selfie de haut-vol.

LE FORFAIT DE LA SEMAINE
Sotchi, ce sera sans Lindsey Vonn dont le genou droit est bien trop fragile. Malgré tous les efforts consentis par la skieuse américaine dans une convalescence menée tambour battant, l’articulation n’a pas tenu le coup dans les premières tentatives de retour à la compétition. La championne va subir une opération pour reconstruire un ligament et promet d’être sur pied pour les championnats du monde 2015 qui se tiendront chez elle, à Vail, Colorado. Parmi les réactions de sympathie, celles des compatriotes, la slalomeuse Michaela Shiffrin et le patineur Evan Lysacek, champion olympique en titre, lui aussi forfait pour les Jeux en raison d’une blessure à la hanche.

LES SPORTS DE LA SEMAINE
Ils sont parfaits les short-trackeurs de l’équipe de France dans de nombreux sports olympiques. Du ski alpin au patinage artistique, charmant!

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Vidéo Short-track France – Thibaut Fauconnet – Road to Sotchi

L’ÉMISSION DE LA SEMAINE
Troisième épisode de «Dans le cercle», l’excellente web émission sur le basket féminin présentée par Edwige Lawson-Wade et Patrice Dumont. Portraits, reportages, c’est vif, pédagogique. Impeccable.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Dans Le Cercle #3 – Janvier 2014

LE NAVRATILOTWEET DE LA SEMAINE
Martina (Navratilova) a passé un moment avec la jeune Martina (Hingis) et elles ont joué au tennis-badminton avec une autre championne retraitée des cours, Tracy Austin.

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: benedicteliesse