La comédienne américaine Margaret Cho a profité de la fin de sa tournée européenne pour son spectacle Mother pour répondre à quelques questions de Michael Musto pour le site Out.com. Extraits de l’interview:

Michael Musto: Vous avez été une des premières célébrités à vous déclarer comme bisexuelle, n’est-ce pas?
Margaret Cho: Pour moi, c’est très seventies d’être bi, mais c’est vraiment fabuleux. J’aime bien le terme «queer» aussi. Mais je crois que «bi» est plus élégant. La «bisexualité», ça fait bien. Ça fait pub pour parfum… c’est très élégant.
MM: Vous avez été très critiquée pendant les années après votre révélation?
MC: Je ne crois pas, parce que c’est tellement rare que des gens fassent leur coming-out en tant que bisexuel.le.s, puisque c’est se réclamer de tout. Il y a plus de règles pour les hommes quand il s’agit d’un coming-out bisexuel. Depuis Basic Instinct, pour les femmes, ça fait chic. C’est bien plus facile pour les femmes.
MM: Un conseil pour les autres hommes ou femmes qui sont bi?
MC: C’est génial. trouver l’amour c’est toujours dur. Pour les bisexuel.le.s, ça l’est doublement. Les gens disent que ça ouvre tellement d’horizons et de voies à prendre, mais cela fait de chacun.e une menace aussi.»
MM: Comment ça?
MC: Pour moi, il y a un risque de tomber amoureuse de tout le monde!

À lire sur Out.com.

Photo George Arriola