Cible d’une pétition lancée par une fondation espagnole défendant «une conception chrétienne de la personne et de l’ordre social», le film Tomboy de Céline Sciamma fait l’objet d’une campagne visant à interdire sa diffusion dans les écoles françaises, alors qu’il figure dans le programme École et cinéma. Les signataires de la pétition reprochent à l’œuvre de Céline Sciamma, où la jeune Laure profite de son apparence androgyne pour se présenter comme un garçon, de plonger «dans le monde de l’homosexualité». La Société des réalisateurs de films (SRF) en a appelé aux ministères de l’Éducation nationale et de la Culture pour «mettre un terme à cette polémique».

Dans un communiqué publié par Le Figaro, l’association de cinéastes s’indigne de «cette campagne nauséabonde»:

«Les milieux traditionalistes qui demandent [le retrait de Tomboy] du programme d’éducation artistique École et cinéma avancent comme à leur habitude des arguments moralistes que l’on pensait relever d’un autre âge. Nous souhaitons rappeler à cette occasion que notre liberté de création ne peut être entravée, non plus que la liberté pédagogique des enseignants qui chaque jour étudient des œuvres de fiction dans leurs classes comme dans les dispositifs d’éducation artistique.»

Sollicitée par Yagg, Céline Sciamma n’a pas souhaité s’exprimer.

Photo DR