Pour fêter l’annonce de la grâce royale à l’égard du mathématicien Alan Turing, une photo du biopic The Imitation Game, qui retrace la vie du père de l’informatique moderne, a été publiée sur le compte Twitter du film. C’est le comédien Benedict Cumberbatch qui incarne le génie gay condamné pour son orientation sexuelle et mort en 1954, après que Leonardo DiCaprio a décliné le rôle. En perçant le code de la machine Enigma, utilisée par les nazis pour crypter leurs communications, Alan Turing a permis d’écourter la Deuxième Guerre mondiale de plusieurs mois, s’accordent à établir les historien.ne.s.

Le film de Morten Tyldum, actuellement en post-production, sortira à la fin de l’année 2014, rapporte le Los Angeles Time. Benedict Cumberbatch y donne la réplique à Keira Knightley, Matthew Goode et Mark Strong. Lors d’une lecture publique organisée il y a quelques semaines, l’acteur principal a lu une lettre écrite par Alan Turing à son ami et confrère Norman Routledge, peu avant de plaider coupable des charges retenues contre lui.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Benedict Cumberbatch – Letters Live – Alan Turing

 

«Je suis maintenant empêtré dans des difficultés que j’ai toujours considérées comme une éventuelle possibilité, même si je misais d’ordinaire sur une éventualité de 10 contre 1. Dans peu de temps, je plaiderai coupable pour infraction sexuelle avec un jeune homme. Le récit retraçant comment cela a été découvert est long et fascinant, et je veillerai à en faire une brève histoire un jour, mais pour le moment, je n’ai pas le temps de vous en parler. Il ne fait aucun doute qu’une fois cette affaire terminée, je ne serai plus le même homme, même si je ne sais pas encore à quel point. […]

Je crains que le syllogisme suivant soit utilisé à l’avenir:

Turing croit que les machines pensent.
Turing couche avec des hommes.
Par conséquent, les machines ne pensent pas.»

Photo Twitter