France
France | 29.12.2013 - 12 h 40 | 2 COMMENTAIRES
Délit Maille, une fascinante comédie humaine de jersey endroit
Publié par
Avec un sous-titre comme «Tricote tes news», Yagg ne pouvait qu'aimer le blog Délit Maille. Rencontre avec celle qui se cache derrière les gens en laine.

Sur le blog Délit Maille, Hervé Mariton est le premier arrivé dans le prisme de Yagg. C’était en en février 2013, en plein débat sur l’ouverture du mariage. Le député UMP, en laine, était affublé de son règlement de l’Assemblée nationale et de ses pull-overs. Le blog proposait un mode d’emploi et «avec le kit Mariton, les demandes de rappel au règlement, c’est tout le temps», plaisantait le texte d’introduction. C’était drôle, délicieusement impertinent, salvateur dans des jours et des nuits qui oscillaient entre étincelles et paroles violentes.

Trois jours après, Christiane Taubira a fait son apparition après quelques mots: «Des fois, le jersey ça veut dire respect, bravo et merci. Là, c’est ça. Respect. Bravo. Merci».

Hervé Mariton et Christiane Taubira sont loin d’être seul.e.s. Le blog de Délit Maille est peuplé de ces personnages qui font l’actualité ou hantent la mémoire collective. Poupées dimension 1/12e, elles racontent la vie politique, la vie sportive, la vie people, la vie de près, la vie de plus loin. Fascinante comédie humaine de jersey endroit: DSK, Bernadette Chirac, Rafael Nadal, Vladimir Poutine, Nicolas Sarkozy, Brad Pitt, Marie-Antoinette, Angela Merkel, Ségolène Royal et tant d’autres «kits».

IMPLACABLE DÉLICATESSE
Quelques mois plus tard, rencontre avec l’auteure. Elle est de passage à Paris, s’appelle Anna. Avant, elle était orthophoniste et n’en dira pas beaucoup plus sur elle. L’artiste est discrète, préfère «rester loin derrière» ses «gens en laine», comme elle les appelle. Eux et elles sont sous les feux de ses flashes pour son blog et en ce moment, en vrai, à La Piscine et à la Manufacture de Roubaix.

Voix posée, verbe gourmand d’humour que l’on retrouve dans la poésie des textes qui accompagnent les gens en laine. Car les gens ne sont pas juste des poupées. Ils sont tricotés d’abord puis mis en scène et en mots. L’alchimie s’installe, implacable de délicatesse.

Il y avait bien longtemps que Délit Maille ne tricotait plus quand elle revenue au point jersey endroit:

«J’avais vu une chronique tricotée par une Anglaise, du mariage de William et de Kate en avril 2011», raconte-t-elle. Quelques semaines plus tard, en mai, c’est une image qui a lancé l’épopée: «Un jour, je me rends compte que j’étais scotchée devant BFM qui nous montrait une porte fermée de la maison de TriBeCa où DSK était en résidence surveillée. Il y avait quelque chose d’absurde. J’ai voulu faire un kit de reconstitution pour nous moquer de nous tous. On hystérisait cette histoire. C’était tragique à tous les niveaux. C’était aussi absurde que le reste».

Le kit se fait viral: «Les Inrocks sont tombés dessus le jour même où je l’ai mis en ligne, se souvient-elle. Cela a enchaîné. L’Agence France Presse, Canal+». Le blog revient dans le prisme des médias lors de l’élection présidentielle de 2012. Elle regarde, amusée, son blog consulté sur tout la planète « Ça tournait en un jour de la Norvège à l’Afrique du Sud, au Brésil…». Les chiffres lui ont donné le vertige, tout dans son discours indique qu’elle a gardé ses pieds sur terre même si elle estime aujourd’hui avoir parfois été emportée par le flux de l’information: «Je voudrais ralentir l’actualité». Elle reste fascinée par ce «téléscopage entre le futile, l’idiot et les choses profondes».

MAÎTRISE DU TEMPS
Elle maîtrise particulièrement bien ce temps. Les deux expositions Occupy Roubaix le racontent à merveille. À La Piscine de Roubaix, elle a installé treize gens en laine en une mise en abîme des œuvres présentes, de la bouleversante Camille Claudel, la tête sur la Petite châtelaine, aux côtés du chef-d’œuvre de la sculptrice française au dompteur observant les études de lions et lionnes de Rosa Bonheur.

La visite à la Manufacture témoigne de ce foisonnant univers de fils. Délit Maille sait aussi faire diriger Beethoven, installer sur une poutrelle d’acier pour déjeuner les ouvriers du Rockefeller Center saisis en 1932 par Charles Ebbets, attendre avec les Nighthawks d’Edward Hopper au comptoir du Deli, raconter le monde de Steven Spielberg, admirer Tim Burton, remettre dans la mémoire des visiteurs/euses le moment où l’homme a marché sur la lune. Et puis, l’hilarante galerie des protagonistes de l’UMP.

Qu’apporte-t-elle? La question la fait sourire: «Je ne sais pas du tout!».

Comment vivent ses gens?

«Avec le temps, il y a une part d’impondérable, ils vieillissent, vivent leur vie de bonhomme en laine. Sarko est tout plat, s’il se représente en 2017, je ne le referai pas.»

Jean-François Copé porte désormais un sparadrap à la tête: «Il a brûlé quand je prenais des photos».

Elle parle aussi de la difficulté d’avoir créé des personnages qui deviendraient sympathiques, simplement parce qu’ils sont en laine: «Ils renvoient à l’histoire des gens. Ils nous ramènent à notre propre histoire avec eux. Une poupée en laine ne doit être rien d’autre qu’une poupée en laine. Si on trouve la poupée Nadal mignonne, c’est parce que Nadal est mignon».

257-nadal-delit-maille

UN HORIZON SANS LIMITES
Elle se dit révoltée par l’injustice, l’obscurantisme, les discriminations et «c’est compliqué de tricoter des trucs qui me révoltent vraiment». Sa colère, pourtant, est parfaitement résumée dans le Galilée où textes et tricots entremêlés racontent si justement l’ignorance, le dogme, la violence. Jusqu’à ce kit «bonnet rouge» dénonçant avec un sourire incisif le mouvement breton.

L’avenir? Elle se laisse un horizon sans limites. Elle rêve d’occuper de l’espace «mais pas seulement sur internet», dans d’autres musées, une ville pourquoi pas? Une gare, une usine.

Elle sait aujourd’hui qu’elle retournera à La Piscine, en janvier 2015, avec un projet qui promet et dont elle parle déjà avec tendresse sur son site: «Pendant quatre ans, le musée va parler de la guerre. Neuf artistes vont se succéder, chacun pendant six mois, pour donner leur interprétation de la guerre, des guerres». Elle a carte blanche, elle a déjà commencé à mijoter sur le sujet. Elle imagine y associer ceux et celles qui passent sur son blog.

«FAIRE DES CHOSES DANS LA DURÉE»
Son blog qu’elle a un brin mis en sommeil pendant le mois de décembre – elle a rendu un vibrant hommage à Nelson Mandela et organisé un concours pour ses aficionados – devrait donc se maintenir à un rythme moins soutenu. Il y a déjà tant à lire, à voir, à comprendre devant ces quelques 300 personnages qu’elle a mis en scène en à peine deux ans et demi. La voici donc, Anna, ancienne orthophoniste, tricoteuse d’humain à la croisée des chemins. Cet horizon, ce long terme est bienvenu. Elle en parle avec chaleur: «Je voudrais me poser, aller moins vite, faire des choses dans la durée».

Au début de la conversation, elle a expliqué: «Je n’ai pas envie d’être célèbre. En revanche, qu’on me dise que ça a touché, que ça a fait rire, cela me va. Si je fais rire, tant mieux, mais je ne veux pas être le clown de service et cela m’agace que certains considèrent que ce je que fais est un loisir».

Anna-Délit Maille n’est ni amuseuse publique, ni passeuse de temps. Une artiste ici pour raconter des histoires, au fil du temps. Comme l’a plusieurs fois dit Christiane Taubira en janvier 2013 lors des débats sur le mariage pour tous à l’Assemblée nationale, «poser des mots sur des sentiments et des comportements».

Occupy Roubaix: Hollywool – Le Délit and the Gang jusqu’au 7 janvier à la Manufacture des Flandres; Swimming Wool jusqu’au 12 janvier au Musée de la Piscine, à Roubaix.

Photos Délit Maille

Print This Post
 
LES réactions (2)
  • Par gwen 29 déc 2013 - 12 H 51
    Avatar de gwen

    <3 <3 cette artiste est vraiment absolument géniale. Merci @benedicte pour cet itv !!!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Chris 30 déc 2013 - 0 H 30
    Avatar de Chris

    Une pelote de douceur dans un monde de bouloches urticantes. ^^

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.