La Suisse se montrerait-elle complaisante avec la Russie? En tout cas, le futur président Didier Burkhalter et le ministre des Sports Ueli Maurer se rendront à Sotchi pour la cérémonie d’ouverture des Jeux d’Hiver. Ce dernier assure actuellement la présidence tournante de la Confédération. Interrogé sur la position de la Suisse alors même que d’autres chefs d’État – dont François Hollande et Barack Obama – ont choisi de ne pas se rendre en Russie à cette occasion, il a expliqué qu’il serait «mesquin» de boycotter les JO à cause de la loi sur la «propagande homosexuelle».

«Si la Russie a une attitude différente vis-à-vis de l’homosexualité et que cette attitude ne me convient pas, je dois tout de même l’accepter. […] Sinon, on devrait boycotter les États-Unis à cause de la peine de mort. On ne pourrait plus aller nulle part.»

En septembre, Vladimir Poutine avait exceptionnellement invité la Suisse au G20 à Saint-Pétersbourg. Les dirigeant.e.s des grandes puissances y discutaient entre autres de sujets touchant aux institutions financières helvétiques… À lire sur 360°.