Selon l’éditorialiste Thomas Legrand, sur France Inter, les deux gros débats de société qui ont agité la France en 2013 ont donné lieu à des «illusions d’optique». Les «méga-mobilisations» des anti-égalité des droits ne doivent pas, explique-t-il, masquer le fait qu’en réalité «l’homosexualité est de mieux en mieux acceptée chez nous». De même, souligne-t-il, «la violence raciste baisse, le métissage progresse» et «pour masquer son racisme, l’extrême droite est obligée de le déguiser sous les habits d’une laïcité dévoyée».

«Malgré les propos sur les Roms, malgré la ghettoïsation d’une partie des cités qui génèrent leur propre racisme, malgré la perpétuation de trop de discriminations à l’embauche ou au logement, la société française est (si on sait prendre un peu de recul et de perspective) moins raciste et moins homophobe que celle de nos parents ou de nos grands-parents. Simplement les réactionnaires se font entendre.»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur « Les Ruades de l’agonie »

Photo DR