En cette veille de Noël, il s’adresse aux député.e.s qui se sont vivement opposé.e.s au texte, mais en leur qualité de parents, voire de grands-parents, parce que «la famille, c’est important».

«Je m’interroge sur l’attitude qui sera la votre quand un jour, l’un de vos enfants, ou petits-enfants, vous annoncera qu’il ou qu’elle est homosexuel.le.s, écrit-il. Parce que ces choses-là n’arrivent pas qu’aux autres, cela vous arrivera fatalement. Que leur direz-vous alors?»

Une lettre à lire sur Le Plus du Nouvel Obs.