LE COMING-OUT DE LA SEMAINE
Il y aura donc une troisième personnalité out dans les délégations américaines pour les cérémonies d’ouverture (7 février) et de clôture (23 février) des Jeux olympiques de Sotchi, en Russie, aux côtés de Billie Jean King et Caitlin Cahow. L’ancien patineur Brian Boitano, 50 ans, a annoncé, jeudi 19 décembre, qu’il était homosexuel. «Je suis plusieurs choses: un fils, un frère, un oncle, un ami, un athlète, un cuisinier, un auteur et être gay est seulement une partie de ce que je suis», a-t-il indiqué dans un communiqué.

«Premièrement et principalement, je suis un athlète américain et je suis fier de vivre dans un pays qui encourage la diversité, l’ouverture et la tolérance, explique le champion olympique 1988 et champion du monde 1986 et 1988. En tant qu’athlète, j’espère que nous pouvons rester concentrés sur l’esprit olympique qui célèbre le meilleur du sport par des peuples de toutes les nations».

L’ENTRETIEN DE LA SEMAINE
Billie Jean King sera donc du voyage aux Jeux olympiques de Sotchi. Dans un entretien avec Christiane Amanpour sur CNN, la championne de tennis, militante de longue date contre le sexisme et pour la parité entre les femmes et les hommes, explique la montée de la «haine» homophobe en Russie. Et elle, que fera-t-elle? «Je donnerai mon opinion mais j’espère que nous disposerons d’un bon service de sécurité. Il faudra être en alerte parce que on ne sait pas ce qu’il va se passer». Elle évoque le poing ganté levé de Tommie Smith et John Carlos sur le podium du 200 mètres aux Jeux de Mexico de 1968 contre la ségrégation raciale aux États-Unis: «Peut être nous devrions agiter des rainbow flags».

Billie Jean King n’est pas pour un boycott: «C’est plus important d’y aller, d’être là, d’être impliqué, d’aider à changer les choses». Elle espère le président Vladimir Poutine changera d’avis sur les lois homophobes.

«Nous sommes là pour dire aux membres de la communauté LGBT russe: « vous n’êtes pas tout seul.e.s ».»

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Billie Jean King to gay Russians: ‘You are not alone’

LA CHANSON DE LA SEMAINE
Melissa Etheridge s’engage elle aussi. La chanteuse a composé la musique de la campagne Uprising of Love qui entend soutenir la communauté LGBT russe et alerter sur son sort à l’échelle planétaire.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Melissa Etheridge – « Uprising Of Love » (Live Debut)‬

LES POUPÉES DE LA SEMAINE
Des poupées russes à l’effigie de célébrités britanniques, dans l’ordre décroissant: Elton John, George Michael, Stephen Fry, Graham Norton et le plongeur Tom Daley qui a récemment fait son coming-out. Deux de ces poupées sont actuellement vendues aux enchères pour To Russia With Love, mouvement de soutien à la communauté LGBT russe.

LE TWEET DE LA SEMAINE
Valérie Fourneyron représentera la France à la cérémonie d’ouverture des Jeux, le 7 février.

«S’agissant des jeux Olympiques, la tradition est que la France soit représentée à un niveau ministériel», a expliqué Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, mercredi, au point presse à l’issue du conseil des ministres.

«Sur les lois dont il est question en Russie et la réprobation qu’on peut manifester à leur égard, le président de la République a toujours été d’une grande clarté avec les autorités russes (…) et a toujours passé les messages qui s’imposaient en la matière, des messages de promotion d’égalité des droits», a-t-elle estimé.

«Puisque la question a été posée concernant la présence du Président de la République, il convient de rappeler que le Président Chirac ne s’était pas rendu à Nagano en 1998, ni à Salt Lake City en 2002, ni à Turin en 2006, indique un communiqué du ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative. Le Président Sarkozy n’était pas non plus présent aux Jeux Olympiques de 2010 à Vancouver. Toute polémique à ce sujet est donc sans fondement. Les autorités françaises ont eu l’occasion de rappeler à plusieurs reprises l’attention que la France porte au respect des conventions internationales sur les droits de l’homme et au respect des droits des personnes homosexuelles, notamment lors des 14e Championnats du monde d’athlétisme qui se sont déroulés à Moscou l’été dernier. Ces sujets ne seront évidemment pas éludés à l’occasion des XXIIe Jeux olympiques d’Hiver, mais cette rencontre doit rester avant tout une célébration sportive majeure»

LA BANDE-ANNONCE DE LA SEMAINE
Confondue devant les onze minutes de présentation de l’équipe de journalistes et de consultant.e.s du groupe audiovisuel public qui couvrira les Jeux en exclusivité. Les blagues pouet-pouet-tartiflette, tendance Les Bronzés font du ski raté tombent à plat. Comment faire ensuite comprendre aux amateurs/trices que le journalisme de sport peut être aussi sérieux, rigoureux qu’il peut aussi être ému, affectif et oui, parfois, plus rigolard.

LA VIDÉO DE LA SEMAINE
Beaucoup d’athlètes citoyen.ne.s dans cette chronique. Ici, sur le site de campagne d’Anne Hidalgo, candidate socialiste à la Mairie de Paris, le troisième ligne du Stade Français de rugby Pierre Rabadan fait partie des personnalités qui encouragent les Parisien.ne.s qui ne l’ont pas encore fait à s’inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Pierre Rabadan : « N’attendez pas le 31 décembre ! »

LE COUPLE DE LA SEMAINE
Les fédérations de judo belge et israélienne ont donné leur accord, Amélie Rosseneu combattra désormais sous les couleurs d’Israël. Depuis deux ans, la sextuple championne de Belgique vit avec la judoka Roni Schwartz et part s’installer en Israël avec elle.

LE MUSÉE DE LA SEMAINE
Nichés au sein du Stade Geoffroy Guichard, l’antre des Verts, 800 m2 recèlent quelques maillots, chaussures, trophées ou autres ballons qui ont rythmé l’épopée de l’Association sportive Saint Étienne. Parmi les trésors à découvrir à partir du 21 décembre au Musée des Verts, les fameux poteaux carrés de la finale de la Coupe d’Europe des clubs champions en mai 1976, sur lesquels rebondit, notamment, un tir de Dominique Bathenay. Ou encore, ce maillot de Jérémy Janot, ancien gardien de but du club… qu’il a porté en match, en 2005 contre Istres. Si le concept existe déjà en Angleterre ou en Espagne avec celui du FC Barcelone, c’est le premier du genre en France.

LA COURSE DE LA SEMAINE
Dans l’hiver de la côte est, par – 12 degrés, une course un peu cinglée dans les rues de Boston, samedi 14 décembre. Sept cents concurrent.e.s ont couru très court.e.s vêtu.e.s pour la Santa Speedo Run. Cette course dératée permet de lever des fonds pour la Fondation Play Ball qui développe le sport collectif dans les middle-schools américaines, l’équivalent, en France, du collège.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur ‪Santa Speedo Run 2013‬

LA DÉCEPTION DE LA SEMAINE
Un match de travers et un quart de finale perdu contre la Pologne (22-21), mercredi 18 décembre, aux championnats du monde. L’équipe de France de handball qui était sur une lancée de six matches gagnés est déçue… mais n’est pas tombée de haut. Mélange de générations, la formation, emmenée par un nouveau sélectionneur, Alain Portes, est bel et bien en reconstruction. L’énergie du groupe permet d’entrevoir pour les joueuses un avenir aussi beau que leurs aînées finalistes en 1999 et championnes du monde en 2003. L’état d’esprit qui n’est pas sans rappeler celui des basketteuses et basketteurs français.es devrait permettre de bosser, notamment, sur l’attaque. Prometteur.

LE NAVRATILOTWEET DE LA SEMAINE
Ulcérée, Martina Navratilova partage un article du Huffington Post sur un acteur russe, Ivan Okhlobystin, qui veut brûler vifs les homosexuels.

Photo HuffPoLive

Suivez Bénédicte Mathieu sur Twitter: benedicteliesse