Coup de tonnerre dans la lutte contre le sida. Aides, la première association française, vient d’annoncer la mise en œuvre d’un Plan de sauvegarde de l’emploi qui va aboutir au licenciement de 65 personnes sur les 460 salarié.e.s. Cela signifie que un.e salarié.e sur 7 va perdre son emploi. Les départs auront lieu courant avril.

DÉSENGAGEMENT PROGRESSIF DE L’ÉTAT
Pour expliquer cette mesure inédite dans son histoire, Aides pointe le désengagement progressif de l’État dans le financement de ses actions. Selon le communique de presse diffusé le 17 décembre, les crédits d’État sont réduits d’environ 5 à 10% par ans depuis trois ans et cette baisse n’est pas compensée par la collecte de fonds privés. «Alors même que les récents chiffres publiés par l’InVS font état d’une épidémie encore très active parmi les publics les plus vulnérables, cette baisse de financements publics est en totale contradiction avec les objectifs de fin d’épidémie du gouvernement», souligne l’association.

Aides donne comme exemple les très nombreuses opérations de dépistage réalisées en 2013 avec les tests rapides. Selon l’association, «chaque test rapide représente un sur-coût global de l’ordre de 42 euros. Sur ces 42 euros, les pouvoirs publics n’en prennent en charge que… 25, le reste étant financé sur les fonds propres de l’association».

PRIVILÉGIER LE TERRAIN
La priorité donnée aux actions de terrain sera maintenue et les suppressions d’emploi toucheront principalement les fonctions support: «La direction proposera un certain nombre de mesures afin de soutenir le reclassement et l’accompagnement des salarié.e.s concerné.e.s dans les meilleures conditions possibles». Selon les chiffres qui nous ont été communiqués par l’association, Aides a accusé un déficit de 1,3 millions d’euros en 2012, déficit qui serait de 2,2 millions cette année. Le budget de l’association est de 40 millions d’euros. Au siège, on insiste sur les mesures d’accompagnement mises en place pour les salarié.e.s concerné.e.s, dont une cellule de soutien psychologique installée dès cette semaine.