Interviewé dimanche matin dans l’émission Le Grand Rendez-Vous sur Europe 1, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré que ni lui, ni François Hollande ne se rendraient à l’inauguration des Jeux olympiques de Sotchi en février 2014.

Abordant le sujet de la contestation en Ukraine, le journaliste Arnaud Leparmentier a demandé si le Président et d’autres membres du gouvernement seraient présent.e.s à Sotchi. Réponse sans ambiguïté du ministre (à partir de 27′): «Non, non ce n’est pas prévu. Même si je souhaite beaucoup de succès à ces Jeux, il n’est pas prévu que les plus grandes autorités de France s’y rendent». Laurent Fabius n’a pas précisé les raisons pour lesquelles aucun.e officiel.le ne sera présent.e à l’ouverture de l’événement. La crispation autour des décisions du gouvernement russe dans le domaine des droits humains y est-elle pour quelque chose? Le prédécesseur de François Hollande à la présidence de la République, Nicolas Sarkozy, n’avait pas assisté non plus à l’inauguration à Vancouver, qui a accueilli les derniers Jeux d’hiver.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Le Grand Rendez-Vous avec Laurent Fabius par Europe1fr

Cette annonce fait suite à celle du président allemand Joachim Gauck, qui a fait part la semaine dernière de sa décision de ne pas être présent lors de l’ouverture des Jeux. La vice-présidente de la Commission européenne, Viviane Reding, a elle aussi explicitement affirmé son refus d’aller à Sotchi en raison des violations des droits humains par les autorités russes.

Photo Capture