La cour d’assises du Doubs a prononcé ce vendredi 13 décembre une peine de 25 ans de réclusion à l’encontre d’Arnaud Gijbels, alors que l’avocate générale n’en avait requis «que» 22 à l’issue de ce procès qui a débuté lundi. Âgé de 24 ans, le meurtrier a assené en novembre 2011 une centaine de coups de couteau à Pascal Legal, un patron d’établissement gay. Le condamné avait eu des relations sexuelles tarifées avec la victime.

La stratégie de défense élaborée par son avocat n’a finalement pas eu de prise. «Avec sa gueule d’ange, c’était la proie idéale pour tout prédateur sexuel», a expliqué Me Julien Vernet, qui a décrit le parcours d’un jeune homme «fragile» dont la mère se prostituait. Le proxénète d’Arnaud Gijbels, Marouane Chkarmi, a quant à lui été condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Photo Capture