Bénédicte Mathieu
: Asimbonanga, Johnny Clegg and the Savuka
Traduction du zoulou, «Nous ne l’avons pas vu», référence à l’homme emprisonné dont aucune image ne filtrait. Dans une série consacrée aux tubes du XXe siècle, Le Monde a consacré un épisode à cette chanson issue du premier album du groupe, Third World Child. L’article relève également l’hommage dans les paroles à Steve Biko, Victoria Mxgengen, Neil Aggett, militant.e.s anti-apartheid assassiné.e.s. Johnny Clegg interprète ici Asimbonanga en 1999. Il va être rejoint par Nelson Mandela.

 

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=68Uaqw8Mny0


Judith Silberfeld
: Vuli Ndela, Brenda Fassie
Surnommée la «Madona des Townships», Brenda Fassie a jonglé toute sa vie avec les problèmes de drogue. Ouvertement bisexuelle, elle s’est battue contre l’apartheid. L’interdiction de plusieurs de ses titres ne l’a pas empêchée de connaitre un immense succès, jusqu’à sa mort en 2004.

 


Julien Massillon
: Don’t Give Up Africa, Bono et Alicia Keys
J’ai découvert cette chanson par hasard un beau jour et j’ai eu les larmes aux yeux. Un peu comme quand, enfant, j’ai découvert Nelson Mandela à la bibliothèque éponyme de Vitry-sur-Seine.

 


Maëlle Le Corre
: Native American / Sun City, Bruce Springsteen et Little Steven
En 1985, des artistes comme Miles Davis, Stevie Wonder, Peter Gabriel, Lou Reed, ou George Clinton chantent contre l’apartheid dans l’album Sun City, à l’initiative de Steve van Zandt, musicien militant, acteur dans la série Les Sopranos et guitariste du E Street Band. Bruce Springsteen s’était lui aussi engagé. Dans ce splendide live, le Boss, un peu gauche sans sa guitare, reprend avec Little Steven Native American, et bien sûr Sun City.

 


Xavier Héraud
: Thula Sizwe / I Shall Be Released, Miriam Makeba feat. Nina Simone
Pas tout à fait sûr que ce mash-up d’une chanson traditionnelle sud-africaine et d’une chanson de Bob Dylan soit un hommage à Mandela. Étant donné que l’enregistrement date de 1991, c’est assez probable. Et puis Miriam Makeba + Nina Simone, quoi!

 


Fatima Rouina
: Free Nelson Mandela, Amy Winehouse
Nelson Mandela c’est pour moi celui qui donne un sens au mot «espoir», celui qui après 27 ans d’emprisonnement devient en 1994 le premier président sud-africain élu démocratiquement. J’ai choisi Free Nelson Mandela, reprise de Amy Winehouse du groupe The Specials, cette chanson lui avait été dédiée pour fêter ses 90 ans.

 


Christophe Martet
: Exile, Geoffrey Oryema
J’ai rencontré mon mari à Durban, en Afrique du Sud, en 2000. L’ougandais Geoffrey Oryema nous accompagne depuis. C’est aussi en 2000 que j’ai vu Nelson Mandela pour la première fois. Je l’ai revu à la conférence mondiale sur le sida en 2002 puis à Paris en 2003. Quelle présence!

Photo Fae