Dans son texte de réflexions post-tournée sur les droits des LGBTQ, Sara Quin, du groupe pop-rock Tegan & Sara, est revenue sur l’évolution de la perception de leur statut de musiciennes ouvertement lesbiennes au fil de leur carrière. Extraits:

«J’ai réfléchi au début de notre carrière et ce que ça faisait de parler du fait d’être homo quand on a commencé à faire des interviews dans la presse en 1999. Je me souviens des questions sur notre sexualité qui commençait tout le temps par «Je suis désolé de vous demander ça…», «je sais que vous ne voulez pas en parler mais…», «je ne crois pas que ça compte dans votre musique que vous soyez homo, mais je me demandais…». Ça m’a toujours mis sur la défensive. A ce moment-là, il n’y avait pas beaucoup de gens dans la musique qui parlait d’être homo, sauf quand ils/elles faisaient leur coming-out.» […]

«Au bout d’un moment, j’ai senti que ça changeait. On avait trouvé un moyen de partager l’expérience complexe et inspirante du fait d’être homo, sans que cela soit perçu comme réducteur ou excluant. Notre succès en tant que musiciennes a changé le cours de cette histoire. C’était un soulagement quand nous allions voir la presse pour The Con et que les journalistes voulaient parler de notre écriture, du processus d’enregistrement, de la dynamique et du cœur de notre relation. Bien sûr notre « être homo » […] était toujours un motif d’intérêt, mais il semblait que nous étions entrées dans une autre étape de notre carrière. C’était marrant de parler à la presse! Presque agréable! Je suis reconnaissante qu’il y ait eu tant de progrès dans le monde pour le combat de l’égalité pour les LGBTQ, et être dans ce groupe nous a permis de vivre ce changement personnellement à travers le monde» […]

«Aujourd’hui quand un journaliste de n’importe quel pays commence sa question par «Je suis désolé de vous demander ça…», «je sais que vous ne voulez pas en parler mais…», «je ne crois pas que ça compte dans votre musique que vous soyez homo, mais je me demandais…», je suis fière de parler de mon identité et d’expliquer comment elle a contribué positivement à notre musique et à notre carrière. Nous avons été encore une fois émues par l’estime et la persévérance de ceux/celles de la communauté LGBTQ dans des endroits où n’importe qui pourrait perdre confiance, et j’espère qu’ils/elles trouveront la force en sachant que nous faisons partie de cette communauté et que nous les soutiendrons jusqu’à ce que ces conneries aient changé partout.»

Photo Lindsey Byrnes