Dans un communiqué intitulé «Homophobie et racisme: mêmes racines, même combat!», l’Inter-LGBT annonce qu’elle participera à la marche parisienne, qui partira à 14h30 de la place de la République.

«L’Inter-LGBT condamne fermement les injures racistes scandaleuses dont a été victime Madame Christiane Taubira, Garde des Sceaux et ministre de la Justice, ces derniers jours et s’inquiète de la montée d’un tel climat d’intolérance et de rejet de l’autre en France, indique le communiqué.

«Pour l’Inter-LGBT, ces propos racistes décomplexés, attisés par certaines personnalités politiques et par une certaine presse nauséabonde qui n’en est pas à son coup d’essai, sont directement liés à l’engagement et au combat sans faille que Madame Taubira a mené en faveur de la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe. Durant les débats de ces derniers mois, les opposants à ce texte d’égalité y ont répondu par une vague de Lesbophobie Gayphobie Biphobie et Transphobie (LGBT-phobies) sans précédent en France.

Derrière les insultes immondes dont est victime Madame Taubira, s’agite le spectre des opposant.e.s au mariage pour tou.te.s, qui a offert, l’an dernier, une tribune aux pires extrémistes pour déverser les flots de haine dont nous sommes aujourd’hui les témoins. Ce climat, mis en lumière par la tristement célèbre « banane » adressée à la ministre de la Justice par une fillette de 12 ans instrumentalisée par ses parents (opposant.e.s au mariage pour tou.te.s), montre toute la nécessité de s’attaquer aux comportements racistes et LGBT-phobes très tôt dans le processus éducatif.»

Le site des marches du 30 novembre (tous les horaires et tous les rendez-vous).