C’est officiel depuis quelques jours. L’avocate Caroline Mécary est candidate d’ouverture dans le XIVe arrondissement, dont la tête de liste pour le Parti socialiste est Carine Petit. L’infatigable défenseure des droits des LGBT est en 5e position sur la liste, donc éligible.

Jointe par téléphone, Caroline Mécary, conseillère régionale EELV, explique que l’ouverture à Paris se situe du côté du Parti socialiste. Et rappelle que s’il existe une liste Europe Écologie Les Verts autonome pour le premier tour du scrutin municipal, il y aura fusion des listes pour le second.

Caroline Mécary, comme Jean-Luc Romero il y a quelques jours, a décidé de se présenter pour «faire gagner Anne Hidalgo». «Je veux que la gauche reste à Paris», insiste-t-elle. Mais elle ne minimise pas la difficulté de la tâche, dans un contexte national très défavorable au Parti socialiste. Gardera-t-elle son siège de conseillère régionale si elle est élue conseillère de Paris? «Je ne suis pas favorable au cumul de façon générale et ça ne me paraît pas raisonnable de faire les deux.»

La présidente d’honneur du think tank anti-libéral Fondation Copernic précise enfin qu’elle conserve et conservera sa liberté de parole. «Je ne vais pas changer de position», répète celle qui est née et a grandi dans le XIVe arrondissement.