Réjouissons-nous! Le théâtre musical connaît un regain d’intérêt en France et pas seulement sur les scènes parisiennes. Après une création française mémorable de Follies à Toulon l’an dernier, c’est au tour de la comédie musicale Bells Are Ringing d’être présentée pour la première fois au public français. Jean Lacornerie met en scène ce bijou que l’on doit au duo Betty Comden-Adolph Green pour le livret et les lyrics et à Jule Styne pour la musique. De très grandes pointures de l’âge d’or de la comédie musicale de Broadway.

Créée en 1956, Bells Are Ringing (adapté au cinéma par Vincente Minnelli) raconte l’histoire d’une opératrice téléphonique (formidable Sophie Lenoir) qui prend les messages des abonnés absents. Mais elle veut aller plus loin que ça et essaie de résoudre les problèmes de ses clients. Ajouter à cela une sombre histoire de bookmakers, de traque policière, de romance, et vous avez tous les ingrédients d’un spectacle divertissant, au meilleur sens du terme.

Pour cette création, Jean Lacornerie a eu la très bonne idée de demander à Gérard Lecointe, directeur musical des Percussions Claviers de Lyon, d’assurer la transcription musicale de l’œuvre. Le résultat est plus que convaincant et ajoute une touche de chic à une mise en scène inventive.

Yagg a interviewé Jean Lacornerie, le metteur en scène et Jacques Verzier, qui tient le rôle de Jeffrey Moss, un auteur un peu déprimé et largué.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Bells Are Ringing au Théâtre de la Croix-Rousse (Lyon).

Bells Are Ringing, de Betty Comden et Adolph Green (livret et lyrics), Jule Styne (musique). Mise en scène Jean Lacornerie, direction musicale Gérard Lecointe, jusqu’au 29 novembre au Théâtre de la Croix-Rousse, puis en tournée jusqu’au 14 mars dans 12 villes de France.

 

Photo © Bruno Amsellem / Signatures