Suite au départ début septembre des auteurs J.H. Williams III et W. Haden Blackman, c’est Marc Andreyko qui a pris la suite pour poursuivre les aventures de Batwoman. Le nouveau numéro des aventures de la super-héroïne de DC Comics sort aujourd’hui.

Pour mémoire, le départ de J.H. Williams III et W. Haden Blackman, chez DC Comics depuis 20 ans, s’est fait dans la douleur. Parmi les différents créatifs en cause, les deux auteurs avaient expliqué dans une lettre que le refus de DC Comics de marier le personnage de Kathy Kane, alias Batwoman, à sa fiancée Maggie avait contribué à leur décision de quitter le navire. DC Comics, homophobe? Face à la vague d’indignation, J.H. Williams III et W. Haden Blackman avaient rectifié le tir: DC Comics est réfractaire à l’idée de marier des personnages, et non à l’idée que des personnes de même sexe puissent se marier. Pas de mariage donc mais pas question non plus pour Marc Andreyko de mettre de côté le personnage de Maggie Sawyer, puisque la nouvelle trame de Batwoman, qui se situe six ans en arrière, mettra notamment en scène son ex-mari et sa fille.

Que les fans se rassurent, Marc Andreyko n’a pas l’intention de poursuivre la série aux antipodes de ce qu’avaient créé J.H. Williams III et W. Haden Blackman. Bien au contraire: «Je suis un fan de cœur de ce qui a été fait avant avec Batwoman, et je n’ai aucune envie d’arriver et de tout changer dans le livre, juste pour le plaisir de tout chambouler, assure-t-il dans une interview à USA Today. Si ce n’est pas cassé, pas besoin de réparer.»

Dans cette même interview, l’auteur ouvertement gay est aussi revenu sur les liens forts entre la communauté LGBT et la culture comics: «Les lecteurs/trices homos sont tellement réceptifs/ives aux super-héros à cause de cette idée d’identité secrète, affirme Marc Andreyko. Pour beaucoup d’entre nous, nous avions une identité secrète avant d’être out, et cela a une résonance métaphorique. Il y a tellement de belles choses à découvrir et à explorer dans ce monde qu’une fois que ce qui devait être caché n’est plus si important, on se permet d’aller de l’avant.»

Illustration DC Comics