L’idée de parler du quotidien actuel des personnes LGBT est venue à Russell T Davies en consultant une étude sur l’érection masculine. Le créateur de Queer As Folk a ainsi appris que la tumescence pouvait être divisée en quatre étapes, durant lesquelles le pénis évolue d’un stade mou, assimilé au tofu, à son stade le plus dur comparé à un concombre. Entre les deux, l’organe génital masculin correspond à une banane avec sa peau puis à une banane tout court. «À ce moment-là, j’ai su que j’avais trouvé une série», a-t-il confié au Guardian.

RETOUR SUR CHANNEL 4
Finalement, il en a trouvé trois. Cucumber mettra en avant les bouleversements rencontrés par Henry et son compagnon, deux quadragénaires plutôt aisés, dont la vie part en vrille après une soirée désastreuse impliquant «une mort, un plan à trois, deux voitures de police et l’album de Noël de Glee». Banana se concentrera sur la vie de personnages plus jeunes, qui apparaissent en marge de Cucumber. On y verra une jeune lesbienne, Scotty, et Dean, un gay âgé de 19 ans. Une série dérivée sera par ailleurs diffusée en ligne. Intitulée Tofu, elle permettra d’approfondir des thématiques brièvement évoquées dans les deux autres séries. Russell T Davies entend créer avec celle-ci une sorte de guide de la sexualité homo.

Le producteur ne veut pas «ressusciter Queer As Folk» quand bien même il a adoré cette série. Ses trois nouvelles créations se passent toutefois à Manchester et marquent son retour sur la chaîne britannique Channel 4, qu’il avait quittée en 2000 après que les responsables de la chaîne ont refusé deux de ses projets, dont une série dérivée de Queer As Folk.

À la tête de la fiction sur Channel 4, Piers Wenger a convaincu Russell T Davies de revenir en le suppliant. Et il se réjouit d’avance que sa chaîne soit en mesure de proposer ces séries:

«Cucumber est une œuvre assez politique, qui explore la sexualité de façon franche et directe. C’est une approche radicale, sans pudibonderie. Il y est question de la collision entre deux générations de gays. Henry et ses amis, qui ont la quarantaine, ont manifesté et devaient aller à Canal Street pour sortir. Dans Banana, les personnages n’ont pas eu à faire tout ça. Ils n’ont pas connu le fait d’être dans un ghetto. Le tofu, la banane et le concombre sont utilisés de façon figurative, pour mettre en lumière différents niveaux d’attraction sexuelle et d’érotisme. C’est un moyen de montrer que notre vie sexuelle détermine notre comportement. Nous n’essayons pas de mettre un point d’honneur à faire apparaître des phallus à l’écran, il s’agit juste d’explorer le comportement sexuel de gens ordinaires.»

Artisan du retour de Doctor Who à la télévision, Russell T Davies débutera le tournage de TofuBanana et Cucumber en 2014.

Photo YouTube