inside outLes photos géantes du projet Inside Out ont ceci de magique qu’il y en a dans le monde entier, comme le montre le documentaire d’Alastair Siddons, à l’affiche à compter de ce mercredi 13 novembre au MK2 Bibliothèque, à Paris.

Tout est parti du TED Prize accordé à l’artiste français JR en 2011. S’il ne se sent pas capable de «sauver le monde», l’artiste veut croire qu’il peut le changer. Avec l’aide des gens de ce monde. Il propose alors à celles et ceux qui le souhaitent de se prendre en photo ou de photographier d’autres visages, de lui envoyer les fichiers, qu’il imprime en grand format avant de les réexpedier – gratuitement – à leurs auteur.e.s pour qu’ils et elles les placardent un peu partout.

Déjà diffusé sur HBO aux États-Unis, le documentaire d’Alastair Siddons donne un aperçu de certains de ces projets, mettant l’accent en particulier sur le projet tunisien – voir les photos arrachées alors que les photographes à l’initiative du projet mettaient tant d’espoir en elles est poignant – et un projet haïtien, qui met en lumière un jeune homme, Alex, philosophe et poète, peut-être malgré lui.

Au passage, vous reconnaîtrez peut-être quelques visages connus de yaggeuses et de yaggeurs, lors d’une poignée de secondes d’images tournées par Yagg, lors de la manifestation organisée en juillet 2011 devant l’ambassade de Russie, à Paris, contre l’interdiction de la gay pride de Moscou.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Inside Out Bande-annonce

Ces derniers jours, le camion photographique de JR s’est posé à Paris, au Palais de Tokyo d’abord, puis devant la Bibliothèque nationale de France (BNF):

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur JR / Inside Out Project (IOP), Palais de Tokyo, Performances, collages photographiques