L’ultranationaliste Maxim Martsinkevich, surnommé Tesak (la machette), aurait fui la Russie après qu’une enquête pour extrémisme a été ouverte. Le leader du groupe Occupy Pedophilia, responsable d’agressions homophobes dont les violentes vidéos circulent sur la toile, a annoncé sur le réseau social russe VKontakte être parti en «vacances» en Thaïlande en urgence, rapporte The Moscow Times.

L’enquête aurait été ouverte après l’agression d’un jeune immigré irakien. Une vidéo tournée en Ukraine, dont le néo-nazi s’est vanté sur VKontakte, montre Maxim Martsinkevich et ses troupes l’humilier et lui raser la tête, peut-être le frapper (la vidéo peut être vue ici). La communauté irakienne de la ville de Lugansk, en Ukraine, se serait plainte de l’agression, selon BuzzFeed. La police russe aurait emboité le pas à la police locale. Maxim Martsinkevich n’a pas encore été mis en examen, mais son appartement et celui de ses parents ont été fouillés.

Maxim Martsinkevich a déjà été condamné deux fois, et a passé trois ans en prison pour incitation à la haine ethnique (lire Russie: des groupes extrémistes ciblent les jeunes LGBT).

Photo via VK