En septembre, le parquet de Chambéry avait interdit le mariage de Dominique et Mohammed, suivant la circulaire du ministère de la Justice du 29 mai 2013. Le tribunal de grande instance a donné raison au couple le 11 octobre, mais le parquet a fait appel. Quelques jours plus tard, l’appel était rejeté. Le parquet n’a pas encore fait savoir s’il souhaitait se pourvoir en cassation, précise l’AFP.

Photo Stefano Bologhini