Pour toute une génération de lesbiennes et de bisexuelles, Guinevere Turner, c’est d’abord Go Fish. Depuis, on l’a notamment vue dans American Psycho (qu’elle a aussi co-écrit), Itty Bitty Titty Committee, The L Word, et, actuellement, Who’s Afraid of Vagina Wolf?, d’Anna Margarita Albelo.

Aujourd’hui, Guinevere Turner cherche à financer son nouveau projet, un film intitulé Creeps qui suivra les hauts et les bas de Freddy et Mona, qui décident d’arrêter de boire et de prendre des drogues pendant une semaine. Leur objectif? avoir une peau sublime pour le vernissage de l’ex de Mona. Le défi est réel: «Lorsqu’elles arrivent au vernissage, ils ne se parlent plus, ils ont à peine dormi et c’est la cata», explique Guinevere Turner sur la page Indiegogo du projet.

«C’est une amitié entre un gay et une lesbienne, une situation largement sous-représentée au cinéma alors qu’elle est très réelle dans la vraie vie», remarque Guinevere Turner, citée par AfterEllen. Mais surtout, j’ai l’impression que le personnage imparfait est le nouveau héros – The Sopranos, Breaking Bad, Nurse Jackie, Weeds, Californication, Girls. Ils sont cauchemardesques mais on est quand même de leur côté.»

«J’ai vraiment l’impression que quand on a fait Go Fish, nous voulions juste être heureuses et parfaites, poursuit-elle. Mais aujourd’hui je ressens une pression inverse, de montrer que nous sommes aussi humain.e.s, que nous sommes aussi des enfoiré.e.s etc. Nous pouvons nous détendre, tout le monde a admis que nous étions des gens.»

Pour convaincre les internautes, Guinevere Turner s’explique dans une vidéo et donne un aperçu de ce que à quoi ressemblera le film… avec des marionnettes.

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur CREEPS