Les responsables du concours de l’Eurovision menacent d’interdire à la Russie d’accueillir la compétition en raison de ses lois homophobes. Selon le magazine allemand Stern, l’Eurovision a écrit aux deux principales chaines de télévision russes, Rossiya 1 et Channel 1 Russia, toutes deux membres de l’Union européenne de radio-télévision (UER), qui organise le concours, pour leur demander des clarifications sur la latitude dont disposeront les artistes pour exprimer leur créativité et sur la sécurité des participant.e.s et des fans si la Russie devait accueillir la compétition. La question ne se posera pas avant 2015 et est conditionnée à une victoire russe à Copenhague au printemps prochain, mais l’Eurovision préfère prévenir que guérir.

«Nous avons décidé d’agir ainsi parce que plusieurs gros pays – dont l’Allemagne – ont exprimé des inquiétudes sur les questions de sécurité», a déclaré Thomas Schreiber, directeur des programmes de divertissements de la chaine allemande NDR, qui représente l’Allemagne au sein du comité de direction. Le représentant suédois aurait affirmé que son pays envisageait de se retirer du concours si celui-ci devait être accueilli par la Russie.

Les lois interdisant la «propagande» homosexuelle sont contraires au règlement de l’UER, souligne Stern. «Comme avec tout pays hôte, nous exigeons des garanties de sécurité pour toutes les personnes impliquées dans le Concours Eurovision de la chanson, a expliqué un porte-parole à Gay Star News. Si la Russie gagne dans un futur proche et si elle nous dit ne pas pouvoir garantir la sécurité des organisateurs ou du public, nous en tirerons les conséquences.»

Être privé de l’organisation du concours a un prix: l’édition 2013 a rapporté 132 millions d’euros en publicité à la ville de Malmö, en Suède. La menace est donc sérieuse.

Les paillettes et les clins d’œil homos font partie du folklore de l’Eurovision, qui les assume tout à fait. Pour mémoire, le baiser qui a marqué l’édition 2013:

Si le lecteur ne s’affiche pas, cliquez sur Krista Siegfrids – Marry Me (Finland) – LIVE – 2013 Grand Final