Tous les ans, la publication du Dico Des Filles (éditions Fleurus) entraîne une vague de dépression chez les féministes, les militant.e.s LGBT et toute personne qui pense qu’il n’est pas nécessaire de prendre les filles pour des potiches pour bien les préparer à leur vie d’adultes.

Pour avoir une idée de ce que contient cet ouvrage, déguisé en dico-sympa-tout-public mais sans doute destiné à recruter pour la «Manif pour tous», jetez un œil à ces tweets de MmeDjantée (il y en a beaucoup plus ici).

Heureusement, certain.e.s réussissent à en rire, et à nous faire rire. Comme souvent ces derniers temps, c’est Charlotte de Bruges qui s’y colle, imaginant un Dico Des Fiottes. Elle s’est aussi inscrite sur le site du Dico, ce qui laisse présager quelques posts hilarants.

Lire aussi notre article publié en 2010 (rien ne change…): Adolescence et homosexualité: Les étranges conseils du «Dico des filles»