À quelques jours de la sortie de son film, Les garçons et Guillaume, à table!, adapté de sa pièce de théâtre, Guillaume Gallienne donne des entretiens à tout va. Comme à chaque fois qu’il est dans l’actualité, sa féminité et son rapport aux hommes reviennent dans toutes les interviews. L’acteur, qui incarnera bientôt Pierre Bergé dans le Yves Saint Laurent de Jalil Lespert, est marié avec une femme prénommée Amandine, le couple a un fils né en 2007. La précision est importante puisque tout le monde, ou presque, pense que le comédien est homosexuel. À commencer par sa mère.

«Parce que ma mère était persuadée que j’étais homo ou, du moins, très efféminé, et que je me suis mis à le croire. J’ai répondu à son désir inconscient», expliquait-il en 2011 à Cosmopolitan, qui lui demandait d’où venait le titre de sa pièce. «Alors, comme tout le monde me disait que je l’étais, je l’ai cru, poursuivait-il. Et je me suis lancé, naïf et plein de bonne volonté, dans l’univers très codifié de l’homosexualité. J’ai appris tous les codes. Même si, avec les hommes, ç’a été l’échec total. »

«Oui, j’ai essayé avec les hommes, redit-il aujourd’hui au magazine Marie Claire. C’est glauque, mais je ne me suis jamais senti souillé. En fait, je n’ai jamais eu d’histoire d’amour avec un homme. Je suis tombé amoureux, mais ils étaient hétéros. Les seuls avec qui il s’est passé des trucs, c’était hyper-anonyme, sans sentiments. Et très codifié. Ça ne m’a pas plu. Même si, forcément, une partie de moi peut encore fondre pour un mec.»

Photo Gaumont Distribution