Dans le dernier épisode de la série Fais pas ci, fais pas ça, intitulé Dernier tango au château et diffusé hier soir sur France 2, le personnage de Charlotte Lepic a fait son coming-out auprès de ses parents. Une étape pas forcément facile à franchir pour cette adolescente issue de la famille plutôt réac et sévère de la série, par opposition aux Bouley, les bobos de service, plus souples dans l’éducation de leurs enfants. Au début de l’épisode, les deux familles se retrouvent dans un magnifique château où va voir lieu le mariage de Christophe, rejeton de la famille Lepic, et Tiphaine, ainée de la famille Bouley…

Mais le cœur n’est pas à la fête pour tout le monde: surprise avec sa petite amie par sa sœur dans l’épisode précédent, Charlotte Lepic, jouée par Cannelle Carré-Cassaigne, s’est décidée à faire son coming-out et si autour d’elle, les futur.e.s marié.e.s ainsi que sa sœur sont là pour la soutenir, l’adolescente est de tout de même très anxieuse. La réaction de son père devant Henry le maître des lieux et wedding planner, jugé «indécent» car un peu «trop de la jaquette» à son goût, est loin de la rassurer. C’est donc finalement à sa mère, interprétée Valérie Bonneton, que Charlotte va dire la vérité (à partir de 38’42), alors que cette dernière commence à lui parler de sa future robe de demoiselle d’honneur:

«J’aime les filles. J’ai pas un p’tit copain, mais une p’tite copine.»
«Parce que des fois on peut croire qu’on a une p’tite copine, puis c’est juste une copine, quoi…», tente la mère qui a soudain l’air de se rémémorer un lointain souvenir tant son insistance semble tenir du vécu.
«Non c’est pas juste une copine maman. Je suis amoureuse, elle s’appelle Marie.»
«Non. Non non non non, tu te cherches, c’est l’âge. Tu crois savoir mais c’est non, je sais que c’est non.»
«Moi, je sais que c’est oui maman.»
«Ça changera tu verras, je le sais.»

Face à ce déni total, Charlotte décide de tout dire à son père… lors d’une partie de Pictionary (voir la scène à 43′). Si la scène est un peu rocambolesque et plutôt drôle (rares auront été les coming-outs d’une telle inventivité!), passé le choc, les parents Lepic débitent le combo classique du «qu’est ce qu’on a fait»-«qu’est ce qu’on a raté»-«ça va lui passer». Heureusement, la scène finale relève le niveau et marque les esprits. Reste à voir comment l’homosexualité de la jeune fille sera traitée dans la suite des épisodes de cette sixième saison…

Voir ou revoir l’épisode en replay.